Expérience féminine du vieillissement en contexte migratoire : cas de la communauté haïtienne de Montréal

Expérience féminine du vieillissement en contexte migratoire : cas de la communauté haïtienne de Montréal

Expérience féminine du vieillissement en contexte migratoire : cas de la communauté haïtienne de Montréal

Expérience féminine du vieillissement en contexte migratoire : cas de la communauté haïtienne de Montréals

| Ajouter

Référence bibliographique [21137]

Thadal, Raymonde. 2019. «Expérience féminine du vieillissement en contexte migratoire : cas de la communauté haïtienne de Montréal». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de sociologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce mémoire «vise à comprendre comment les aînées haïtiennes vivent leur expérience du vieillissement en contexte migratoire. En d’autres termes, décrire le processus de leur point de vue, le sens qu’elles attribuent au phénomène et les mécanismes d’adaptations mis en œuvre.» (p. 30) Le rapport avec la famille en contexte migratoire est notamment une des dimensions étudiées dans l’étude.

Questions/Hypothèses :
L’étude tente de répondre aux questions suivantes: «[c]omment les aînées d’origine haïtienne à Montréal perçoivent-elles les spécificités du processus du vieillissement en tant qu’immigrantes? Selon elles, quels sont les facteurs favorisant ou entravant ce processus du vieillissement? Enfin quelles sont les stratégies d’adaptation déployées par ces femmes pour améliorer leur expérience du vieillissement à Montréal?» (p. 29)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’étude a été effectuée «auprès de douze femmes âgées d’origine haïtienne vivant à Montréal.» (p. 39) Celles-ci devaient être «des femmes ayant immigré avant l’âge de la vieillesse, c’est-à-dire qui ont eu un lien significatif avec le pays d’origine, mais qui ont vécu la majorité de leur vie d’adulte au Québec [ou devaient être des] femmes d’immigration récente ayant immigré à un âge avancé et qui vivent au Québec depuis au moins cinq ans.» (p. 40)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«L’analyse des données d’entretien met en évidence trois dimensions qui influencent la vie des aînées haïtiennes vivant à Montréal. Il s’agit de leur rapport avec la famille, de leur rapport aux institutions et le milieu d’hébergement. [L’]analyse révèle un rapport familial et institutionnel différencié suivant leur position dans la migration intergénérationnelle. En d’autres termes, le fait d’immigrer avant ou après leurs enfants est déterminant dans le type de rapport que ces femmes vont entretenir avec leur famille et les institutions au pays d’accueil. Leurs récits ont aussi permis de mieux comprendre le lien entre la trajectoire des aînées et les stratégies mises en œuvre en vue d’améliorer leur vécu en contexte d’immigration.» (p. vi) En outre, «face à la reconfiguration des dynamiques familiales en contexte migratoire, les aînées [...] vont mettre en œuvre des stratégies d’accommodements afin de recouvrer leur sentiment d’utilité, et se réinventer de nouveaux rôles sociaux. Par leur contribution aux tâches ménagères et aux dépenses familiales (pour celles qui disposent d’un revenu) ces femmes entretiennent le principe de la réciprocité entre les générations et réduisent le sentiment d’inutilité ou de représenter un fardeau pour leurs enfants.» (p. 109)