Les conséquences de la tragédie de Lac-Mégantic chez les hommes en fonction de la présence ou non de manifestations de stress post-traumatique trois ans après le déraillement du train

Les conséquences de la tragédie de Lac-Mégantic chez les hommes en fonction de la présence ou non de manifestations de stress post-traumatique trois ans après le déraillement du train

Les conséquences de la tragédie de Lac-Mégantic chez les hommes en fonction de la présence ou non de manifestations de stress post-traumatique trois ans après le déraillement du train

Les conséquences de la tragédie de Lac-Mégantic chez les hommes en fonction de la présence ou non de manifestations de stress post-traumatique trois ans après le déraillement du trains

| Ajouter

Référence bibliographique [20985]

Ouellet, Joana. 2019. «Les conséquences de la tragédie de Lac-Mégantic chez les hommes en fonction de la présence ou non de manifestations de stress post-traumatique trois ans après le déraillement du train». Mémoire de maîtrise, Chicoutimi (Québec), Université du Québec à Chicoutimi, Unité d’enseignement en travail social.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette recherche vise trois objectifs spécifiques: [d]ocumenter les principaux souvenirs vécus par les hommes pendant et après la catastrophe [de Lac-Mégantic] en fonction de la présence ou non des manifestations du trouble posttraumatique (TSPT) plus de trois ans après la tragédie[;] identifier les sentiments éprouvés par les répondants pendant et après la tragédie [ainsi que documenter] les conséquences de cette tragédie sur la santé physique et psychologique ainsi que sur la vie personnelle, conjugale, sociale, et professionnelle des répondants en lien avec la présence ou non du TSPT.» (p. 40)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les résultats de cette recherche [proviennent d’une] étude réalisée par le [sic] Chaire de recherche de l’Université du Québec à Chicoutimi sur les évènements traumatiques, la santé mentale et la résilience en partenariat avec la Direction de la santé publique du Centre de santé et de services sociaux de l’Estrie- Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l’Estrie-CHUS).» (p. 41) L’échantillon sélectionné pour cette recherche est composé de 36 hommes demeurant à Lac-Mégantic et ayant vécu la tragédie.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


À la lumière de ses recherches, l’auteure discute des résultats sous trois angles distincts, soit les principaux souvenirs ayant trait à la catastrophe, les sentiments éprouvés par les répondants ainsi que les conséquences qu’a eu cette tragédie sur la santé, la vie personnelle, sociale, conjugale, familiale et professionnelle des répondants. À ce sujet, l’auteure mentionne notamment que «[l]e fait de s’être retrouvé dans l’obligation de changer sa routine de vie et de vivre diverses frustrations et incertitudes face au futur semble avoir eu des conséquences néfastes sur la vie conjugale et familiale chez un nombre non négligeable de répondants (n=9) dont particulièrement chez les hommes présentant des manifestations du TSPT. Ces situations sembleraient avoir provoqué des changements dans le dynamisme conjugal de ces répondants tout comme des discordes et même des ruptures. À ce sujet, il est intéressant de souligner que la présence de symptômes liés au TSPT peut provoquer des problèmes de communication, de confiance, de résolution de problème et, finalement, des difficultés de proximité émotionnelle au sein des familles […]. De plus, le trouble du TSPT serait l’un des troubles le plus fortement associés à la détresse dans les relations intimes et conduirait par le fait même au divorce […].» (p. 163)