Une analyse de type monographique d’un organisme famille du quartier Côte-des-Neiges

Une analyse de type monographique d’un organisme famille du quartier Côte-des-Neiges

Une analyse de type monographique d’un organisme famille du quartier Côte-des-Neiges

Une analyse de type monographique d’un organisme famille du quartier Côte-des-Neigess

| Ajouter

Référence bibliographique [2097]

Brunet, Fannie et Chamberland, Valérie. 2008. Une analyse de type monographique d’un organisme famille du quartier Côte-des-Neiges. Coll. «Cahiers du LAREPPS, no 08-02.». Montréal: Laboratoire de recherche sur les pratiques et les politiques sociales, Université du Québec à Montréal.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette recherche, de nature évaluative, s’intéresse aux retombées de l’action communautaire sur les conditions de vie des individus et des familles dans le domaine de l’accueil et de l’intégration des immigrants et réfugiés vivant dans le quartier Côte-des-Neiges, à Montréal. C’est dans ce cadre que l’organisme qui fait l’objet de la présente monographie a été ciblé.» (p.iii)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
11 usagers de l’organisme communautaire étudié
Rencontres avec les membres de l’organisme communautaire
Données documentaires diverses

Instruments :
Questionnaire
Grilles d’entrevue pour groupes de discussion

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


À la lumière de leur recherche, les auteures concluent que «[s]ur un ensemble de points relatifs à l’aide aux familles nouvellement immigrées, l’organisme démontre que ses actions sont réelles et satisfont les besoins d’aide et de répit des parents, de contacts humains et sociaux, qui sont à même d’améliorer les conditions de vie des femmes et des parents, et le bien-être de leurs enfants.» (p.35) «Bien que l’intégration des immigrants ne soit pas le principal objectif de cet organisme qui se dédie plutôt au soutien à la famille, on y cherche tout de même à favoriser l’intégration. [...] En contrepartie, il ressort qu’il a relativement peu d’impact sur d’autres aspects qui ne sont pas directement liés à la mission de l’organisme mais qui sont tout de même d’importants facteurs d’intégration, soit les conditions de logement, de santé et de travail. En réponse à ces besoins, l’organisme mise sur le réseautage et la complémentarité avec les autres organismes communautaires du quartier.» (p.iii)