Méthodologie de l’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle 2017

Méthodologie de l’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle 2017

Méthodologie de l’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle 2017

Méthodologie de l’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle 2017s

| Ajouter

Référence bibliographique [20954]

Tremblay, Marie-Ève et Simard, Micha. 2018. Méthodologie de l’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle 2017. Québec: Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«[L]’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle 2017 (EQDEM 2017) a pour objectif principal de dresser un portrait du développement des enfants québécois inscrits à la maternelle au cours de l’année scolaire 2016-2017.» (p. 9) Cette fiche correspond à la partie du rapport composée de la méthodologie de l’enquête.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«La population visée par l’EQDEM correspond à l’ensemble des enfants fréquentant la maternelle 5 ans à temps plein dans les écoles francophones et anglophones, publiques et privées (subventionnées ou non), du Québec.» (p. 11) Ce sont plus particulièrement 5 178 enseignantes et enseignants de maternelle répartis dans 1878 écoles du Québec qui ont évalué les aptitudes et comportements des enfants de leur classe. Au total, l’étude porte sur 81 372 enfants.

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Ce document «s’avère un outil important pour permettre aux utilisateurs de bien comprendre les aspects méthodologiques de l’enquête et pour les soutenir dans l’analyse et l’interprétation des résultats de l’EQDEM 2017, disponibles dans le rapport de l’EQDEM (Simard et autres, 2018) et dans le recueil de l’EQDEM diffusés sur le site Web de l’ISQ. La première section présente l’instrument de collecte. Les sections deux et trois traitent des éléments liés à la population visée, à la base de sondage et au processus de collecte des données. La section quatre porte sur le traitement des données, c’est-à-dire la validation et la pondération des données recueillies, de même que l’analyse de la non-réponse partielle, l’imputation, la précision des estimations et les tests statistiques. Ensuite, les normes de présentation des résultats et la comparabilité des résultats de l’EQDEM 2017 avec ceux de l’EQDEM 2012 sont abordées. La portée et les limites de l’enquête concluent ce document.» (p. 9) À noter que Famili@ a réalisé une fiche pour le document présentant les résultats de cette enquête.