Rapport du directeur de santé publique sur l’état de santé et du bien-être de la population de la Côte-Nord

Rapport du directeur de santé publique sur l’état de santé et du bien-être de la population de la Côte-Nord

Rapport du directeur de santé publique sur l’état de santé et du bien-être de la population de la Côte-Nord

Rapport du directeur de santé publique sur l’état de santé et du bien-être de la population de la Côte-Nords

| Ajouter

Référence bibliographique [20927]

Trépanier, Stéphane. 2018. Rapport du directeur de santé publique sur l’état de santé et du bien-être de la population de la Côte-Nord. Québec: Gouvernement du Québec, Direction de santé publique; Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce rapport vise à rendre compte de l’état de santé et du bien-être de la population de la Côte-Nord au Québec. Des données sur l’espérance de vie et les naissances, de même que des informations sur le soutien familial et la conciliation famille-travail des Nord-Côtiers sont notamment mentionnées.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Les données de ce rapport sont issues de plusieurs enquêtes québécoises qui ont eu lieu au cours des dernières années, notamment l’Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP), l’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire (EQSJS), l‘Enquête québécoise sur les limitations d’activité, les maladies chroniques et le vieillissement (EQLAV) et l’Enquête Santé Côte-Nord (ESCN).

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Le bilan de santé et de bien-être de la population Nord-Côtière révèle des constats encourageants. [Par exemple, les] Nord-Côtiers connaissent encore une espérance de vie à la naissance inférieure à celle des autres québécois; toutefois elle continue de s’allonger. L’espérance de vie des Nord-Côtiers (incluant celle des 65 ans et plus) augmente plus rapidement qu’ailleurs au Québec. [Par ailleurs, la] grande majorité de la population nord-côtière de 15 ans et plus s’estime satisfaite de sa vie sociale. […] La majorité des jeunes du secondaire jugent pouvoir compter sur un niveau élevé de soutien social dans leur environnement familial.» (p. 52) En outre, les «élèves qui peuvent compter un degré élevé de supervision parentale sont plus susceptibles de se classer au niveau élevé de confiance en soi […].» (p. 39) D’autre part, concernant la conciliation famille-travail, les données de l’EQSP 2014-2015, révèlent qu’environ «10 % des Nord-Côtiers et Nord-Côtières rapportent avoir de la difficulté à concilier leur horaire de travail avec leurs engagements familiaux ou sociaux. À cet égard, la situation régionale ne diffère pas de manière significative avec le reste du Québec. Sur la Côte-Nord comme au Québec, les hommes mentionnent davantage que les femmes avoir ce genre de difficulté […]. Les résultats de l’enquête montrent que ces difficultés sont moins mentionnées par les Nord-Côtières que les autres québécoises (6 % c. 9 %).» (p. 31)