Dans quels environnements grandissent les tout-petits du Québec? Portrait 2019 - Chaudière-Appalaches

Dans quels environnements grandissent les tout-petits du Québec? Portrait 2019 - Chaudière-Appalaches

Dans quels environnements grandissent les tout-petits du Québec? Portrait 2019 - Chaudière-Appalaches

Dans quels environnements grandissent les tout-petits du Québec? Portrait 2019 - Chaudière-Appalachess

| Ajouter

Référence bibliographique [20905]

Couillard, Kathleen, Bégin, Mathieu et Denault, Marilou. 2019. Dans quels environnements grandissent les tout-petits du Québec? Portrait 2019 - Chaudière-Appalaches. Montréal: Observatoire des tout-petits, Fondation Lucie et André Chagnon.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce rapport de recherche vise à évaluer «comment les environnements dans lesquels grandissent les tout-petits de Chaudière-Appalaches ont évolué depuis la parution du portrait sur le même thème en 2016, et plus largement au cours des dix dernières années.» (p. 6)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les données présentées dans ce portrait proviennent de banques de données administratives, de recensements ou encore d’enquêtes populationnelles. […] Le portrait annuel des tout-petits du Québec 2019 regroupe donc les données les plus rigoureuses dont nous disposons sur les conditions de vie des tout-petits de Chaudière-Appalaches et de leur famille.» (p. 6)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


À la lumière de leurs recherches, les auteures brossent le portrait des 0-5 ans de Chaudière-Appalaches en abordant leur poids démographique, leur environnement familial, leur environnement physique et le type de services de garde qu’ils fréquentent, puis comparent les différents constats régionaux à ceux de l’ensemble de la province. Les données montrent entre autres que dans la région de Chaudière-Appalaches «[l]e taux de fécondité des femmes de moins de 20 ans tend à diminuer depuis 2008. [Aussi, depuis] 2004, la proportion d’enfants de 0 à 5 ans de la région vivant dans une famille à faible revenu est à la baisse. [Par ailleurs, on mentionne que le] taux d’emploi des pères d’enfants de 0 à 5 ans est resté stable de 2006 à 2016 après une hausse de 2001 à 2006. Celui des mères a augmenté de 2001 à 2016.» (p. 9) Ce rapport révèle également que «[l]a proportion d’enfants de maternelle dont les parents ont déménagé deux fois ou plus au cours des cinq dernières années est plus faible [qu’ailleurs au Québec]. [Finalement, les données montrent aussi que la] proportion d’enfants de la maternelle qui avaient moins d’un an lorsqu’ils ont commencé à se faire garder sur une base régulière est plus élevée [dans cette région].» (p. 8)