L’expérience d’autosoins des femmes âgées atteintes d’un cancer du sein recevant des traitements de chimiothérapie en clinique ambulatoire

L’expérience d’autosoins des femmes âgées atteintes d’un cancer du sein recevant des traitements de chimiothérapie en clinique ambulatoire

L’expérience d’autosoins des femmes âgées atteintes d’un cancer du sein recevant des traitements de chimiothérapie en clinique ambulatoire

L’expérience d’autosoins des femmes âgées atteintes d’un cancer du sein recevant des traitements de chimiothérapie en clinique ambulatoires

| Ajouter

Référence bibliographique [20899]

Plante-Blanchette, Stéphanie. 2018. «L’expérience d’autosoins des femmes âgées atteintes d’un cancer du sein recevant des traitements de chimiothérapie en clinique ambulatoire». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, Faculté des sciences infirmières.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le but de la présente étude est de mieux comprendre l’expérience d’autosoins, tout au long de la trajectoire de soins en oncologie, des femmes de 70 ans et plus atteintes d’un cancer du sein recevant des traitements de chimiothérapie en clinique ambulatoire.» (p. 6) L’importance du soutien de la famille comme capacité externe d’autosoins est notamment abordé.

Questions/Hypothèses :
La recherche vise à répondre aux trois questions suivantes: «[q]uelles sont les exigences d’autosoins thérapeutiques? [Q]uelles sont les capacités d’autosoins nécessaires pour réaliser les actions d’autosoins? [Q]uelles sont les interventions infirmières nécessaires à la réalisation des actions d’autosoins?» (p. 7)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«La population à l’étude est composée de femmes de 70 ans et plus vivant avec un cancer du sein et recevant actuellement des traitements de chimiothérapie en clinique ambulatoire. L’échantillon est composé de cinq participantes.» (p. 40) Celles-ci sont âgées entre 74 et 85 ans et ont été recrutées au Centre intégré universitaire de santé et de service sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«[L]es résultats ont permis de mieux comprendre l’expérience des autosoins des femmes âgées atteintes d’un cancer du sein. Tout au long de la trajectoire de soins contre le cancer, celles-ci doivent répondre à certains besoins (exigences d’autosoins) afin de maintenir leur qualité de vie et limiter l’impact du cancer dans leur vie. Notamment, elles doivent [p]réserver leur autonomie dans leurs activités de la vie quotidienne (AVQ) et leurs loisirs, [a]ssurer la prise de décision dans le choix de leurs traitements, [s]’adapter à la maladie et [m]aintenir une image positive d’elles-mêmes. [De plus], les femmes font appel à différentes ressources [externe: le] soutien des membres de la famille et des proches, [la] disponibilité du médecin de famille et [la] la disponibilité de l’infirmière pivot.» (p. ii) Par ailleurs, les «résultats de cette étude montrent que la principale capacité externe d’autosoins utilisée par les femmes âgées est le soutien des membres de leur famille et de leurs proches. En effet, toutes les femmes ayant participé à cette étude soulignent l’importance de la famille ou des proches dans l’accompagnement aux rendez-vous médicaux et aux traitements de chimiothérapie. Cette présence des membres de leur famille et de leurs proches est aidante à plusieurs niveaux soit pour: [le] transport lors des rendez-vous médicaux ou des traitements de chimiothérapie en clinique ambulatoire, [le] soutien psychologique et [la] rétention de l’information.» (p. 119-120)