L’homosexualité au bureau. À l’heure des transformations du droit conjugal et familial canadien

L’homosexualité au bureau. À l’heure des transformations du droit conjugal et familial canadien

L’homosexualité au bureau. À l’heure des transformations du droit conjugal et familial canadien

L’homosexualité au bureau. À l’heure des transformations du droit conjugal et familial canadiens

| Ajouter

Référence bibliographique [2074]

Chamberland, Line et Lebreton, Christelle. 2008. «L’homosexualité au bureau. À l’heure des transformations du droit conjugal et familial canadien». Dans Mariages et homosexualités dans le monde : l’arrangement des normes familiales , Collection Mutations. Sexe en tous, genres, sous la dir. de Virginie Descoutures, Digoix, Marie, Fassin, Éric et Rault, Wilfried, p. 220. Paris: Éditions Autrement.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Cet article explore quels ont été les impacts des changements législatifs relatifs au mariage entre conjoints de même sexe au sein des milieux professionnels.

Questions/Hypothèses :
Les auteures posent les questions suivantes:
« Au-delà de leurs effets strictement juridiques, que révèlent ces transformations du droit? Un éclatement des modèles conjugaux et familiaux ou un assouplissement des normes pour inclure les couples de même sexe? Quel est leur impact sur le monde du travail? » (p. 139)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
204 entretiens ont été menés auprès de gais et lesbiennes dans le cadre d’une étude sur leur intégration en milieu professionnel. Pour la présente étude, un sous-échantillon a été retenu. Celui-ci était composé de «[...] d’hommes (55%) et de femmes (45%) de toutes les strates d’âge et provenant de diverses régions du Québec. Les participants ont été recrutés à partir de critère d’auto-identification en tant que gai, homosexuel(le), lesbienne ou tout autre terme équivalent. La vaste majorité possède une formation collégiale (l’équivalent du niveau lycée) ou universitaire. Tous les secteurs d’emploi sont présents, mais certains sont surreprésentés (secteur public ou parapublic) ou sous-représentés (production de biens), comparés à leur poids dans la population active.» (p. 140)

Instruments :
Guide d’entretien

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Premier constat : la revendication du mariage, si médiatisée, a soulevé bien des discussions dans l’entourage immédiat des gais et des lesbiennes interrogés. En second lieu, il n’est pas rare d’observer chez les interviewés, y compris chez celles et ceux qui s’en font les défenseurs, une certaine confusion quant à la nature et la portée des divers changements législatifs, que ceux-ci soient déjà opérés ou en cours. Plusieurs modifications ont été introduites successivement, à un rythme rapide. En outre, pour les non-spécialistes, il est malaisé de saisir tous les enjeux juridiques, de suivre la joute complexe qui se déroule entre les tribunaux et les instances parlementaires, compliquée de surcroît par l’empiètement entre juridictions provinciales et fédérale. Les propos recueillis permettent cependant d’explorer l’argumentaire social qui se développe en aval et en amont des mutations des normes légales. » (p. 140)