Les stresseurs et les impacts biopsychosociaux du stress au travail chez les techniciens ambulanciers paramédics du Québec

Les stresseurs et les impacts biopsychosociaux du stress au travail chez les techniciens ambulanciers paramédics du Québec

Les stresseurs et les impacts biopsychosociaux du stress au travail chez les techniciens ambulanciers paramédics du Québec

Les stresseurs et les impacts biopsychosociaux du stress au travail chez les techniciens ambulanciers paramédics du Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [20739]

Blanchette, Maxime. 2018. «Les stresseurs et les impacts biopsychosociaux du stress au travail chez les techniciens ambulanciers paramédics du Québec». Mémoire de maîtrise, Chicoutimi (Québec), Université du Québec à Chicoutimi, Unité d’enseignement en travail social.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Ce mémoire vise à identifier les stresseurs à la fois professionnels et organisationnels du travail de techniciens ambulanciers paramédics (TAP) et documente les retombées biopsychosociales positives et négatives de ces stresseurs et du stress vécus par les TAP dans leur vie personnelle, conjugale, familiale, professionnelle et sociale.» (p. ii)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de 10 techniciens ambulanciers paramédics du Québec.

Instruments :
- Guide d’entretien semi-directif
- Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Analyse statistique

3. Résumé


Les résultats de l’étude montrent que les TAP sont amenés «à travailler de plus en plus avec des gens présentant de la détresse et ainsi faire de l’intervention sociale avec les patients et avec les membres de leur entourage. De plus, les horaires de travail les amènent à devoir faire des choix et des sacrifices sur les plans familial, social et amoureux. Une autre problématique demeure celle des blessures musculosquelettiques pouvant être développées à la suite d’accidents au travail, le tout pouvant amener les TAP à devoir prendre une retraite prématurée dû à l’accumulation de différentes blessures psychologiques et physiques.» (p. 110) Plus particulièrement, les difficultés occasionnées par les horaires peuvent «amener une certaine limitation de l’implication des TAP auprès de leurs enfants, les obligeant à faire des sacrifices. Ces sacrifices peuvent être de l’ordre de devoir manquer certains moments importants du développement de leurs enfants comme les premiers pas ou les premiers mots.» (p. 87) «Malgré les facteurs de stress et les impacts négatifs que la fonction de TAP peut avoir sur la vie familiale, les répondants éprouvent une certaine fierté d’arborer l’uniforme de TAP puisque le parent-ambulancier peut être une source d’inspiration pour ses enfants. Ce qui peut être considéré comme une retombée positive du métier de TAP au niveau familial.» (p. 89)