Les processus migratoires : revisiter les concepts de base à la lumière des réalités familiales et migratoires contemporaines

Les processus migratoires : revisiter les concepts de base à la lumière des réalités familiales et migratoires contemporaines

Les processus migratoires : revisiter les concepts de base à la lumière des réalités familiales et migratoires contemporaines

Les processus migratoires : revisiter les concepts de base à la lumière des réalités familiales et migratoires contemporainess

| Ajouter

Référence bibliographique [20717]

Rachédi, Lyliane et Vatz Laaroussi, Michèle. 2016. «Les processus migratoires : revisiter les concepts de base à la lumière des réalités familiales et migratoires contemporaines». Dans La diversité ethnoculturelle, religieuse et linguistique en éducation : théorie et pratique , sous la dir. de Maryse Potvin, Magnan, Marie-Odile et Larochelle-Audet, Julie, p. 70-78. Québec: Fides Éducation.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Selon les auteures, la «dynamique migratoire est […] avant tout un processus familial.» (p. 70) Ce chapitre soutient donc qu’examiner le parcours migratoire des jeunes immigrants permet de «mieux les accueillir, les comprendre et les accompagner dans l’école québécoise […]. [Ainsi, il sera possible de] mieux saisir les processus en jeu entre l’école, les jeunes immigrants, leurs parents et leurs réseaux.» (p. 70)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Le projet migratoire […] s’inscrit dans un processus de construction individuel et familial. Selon leur âge et leur intégration sociale et scolaire dans leur société, les enfants entreront plus ou moins facilement dans la foulée du projet.» (p. 71) Ainsi, «[t]ous les processus d’intégration à l’école ne se vivent pas pour le jeune de manière isolée. Ils font partie de dynamiques familiales qui redonnent sens au passé et à la culture d’origine tout en colorant les rapports au savoir et les stratégies d’adaptation et de changement des uns et des autres.» (p. 73) Les résultats de cette réflexion montrent «qu’il est essentiel de connaître, de reconnaître et de comprendre le parcours migratoire des jeunes […] pour mieux intervenir auprès d’eux et favoriser leur réussite scolaire. Les dynamiques migratoires sont à la fois individuelles et familiales, et sont associées aux stratégies d’adaptation de chacun des membres de la famille (intégration, acculturation et construction-reconstruction identitaire). Les processus d’adaptation, d’acculturation et d’intégration sont complexifiés par tous ces éléments. Enfin, les dynamiques identitaires vécues par le jeune et par les membres de sa famille dans l’immigration traversent ces processus.» (p. 78)