Le rôle de l’éducation dans la dynamique de conscientisation des femmes du Centre des femmes du Ô Pays à l’égard de leur insertion socioprofessionnelle et de l’appropriation du territoire

Le rôle de l’éducation dans la dynamique de conscientisation des femmes du Centre des femmes du Ô Pays à l’égard de leur insertion socioprofessionnelle et de l’appropriation du territoire

Le rôle de l’éducation dans la dynamique de conscientisation des femmes du Centre des femmes du Ô Pays à l’égard de leur insertion socioprofessionnelle et de l’appropriation du territoire

Le rôle de l’éducation dans la dynamique de conscientisation des femmes du Centre des femmes du Ô Pays à l’égard de leur insertion socioprofessionnelle et de l’appropriation du territoires

| Ajouter

Référence bibliographique [20570]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette étude s’intéresse à l’influence des activités éducatives et de conscientisation d’un centre de femmes en milieu rural sur le parcours de vie des femmes participantes. L’objectif spécifique de cette recherche est de comprendre comment les activités d’éducation et de conscientisation offertes par le CFÔP [Centre des femmes du Ô Pays] ont contribué à l’insertion socioprofessionnelle et à l’appropriation du territoire par les femmes fréquentant ou ayant fréquenté ce centre entre 1980 et 2015.» (p. x)

Questions/Hypothèses :
La recherche tente de répondre aux questions suivantes: «Quels sont les parcours de vie des femmes qui fréquentent un centre de femmes en milieu rural? […] Comment les activités d’éducation et de conscientisation offertes par un centre de femmes en milieu rural contribuent-elles à leur insertion socioprofessionnelle et à l’appropriation du territoire par les femmes qui le fréquentent ?» (p. 46)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de 24 femmes (de 45 à 80 ans) fréquentant ou ayant fréquenté le Centre des femmes du Ô Pays situé à Lac-des-Aigles entre 1980 et 2015. «Ce centre est lié à un territoire bien circonscrit du Bas-Saint-Laurent, constitué des MRC de Témiscouata, de Rimouski-Neigette et des Basques.» (p. 68)

Instruments :
Guide d’entretien de groupe

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les résultats de cette recherche illustrent, premièrement, que les femmes ont accès à plus de ressources lorsqu’elles se constituent en acteur collectif; deuxièmement, que c’est dans un lieu commun comme celui du CFÔP qu’elles brisent l’isolement et qu’elles trouvent les informations nécessaires pour surpasser leurs conditions de vie actuelles; troisièmement, que l’insertion socioprofessionnelle dépend principalement de la modification des rapports sociaux, incluant les hommes et les femmes dans la dynamique de conscientisation résultant de l’éducation.» (p. x) Plusieurs participantes évoquent leur contexte familial ou conjugal pour expliquer une partie de leur parcours de vie. Ainsi, «elles sont nombreuses à se rappeler que pendant leur enfance, les hommes s’affairaient dans la sphère du marché de l’emploi tandis que les filles et les femmes étaient contraintes d’effectuer les tâches domestiques. Beaucoup d’émotions émanaient de leurs réponses lorsqu’elles répondaient à la question relative à leur vie professionnelle. Elles auraient aimé “suivre des cours”, terminer leurs études, mais, souvent, leur père, leur mari ou les responsabilités familiales les en empêchaient. Ainsi, les aspirations professionnelles de l’homme primaient sur celles des femmes.» (p. 116) En effet, elles «sont nombreuses à avoir été mères au foyer jusqu’à ce que leurs enfants deviennent adolescents. Pendant qu’elles assumaient l’éducation des enfants et les tâches domestiques, leurs conjoints travaillaient à l’extérieur de la maison pour subvenir aux besoins de la famille.» (p. 97)