La stimulation précoce : une avenue à privilégier davantage dans l’intervention auprès des enfants ayant une déficience intellectuelle

La stimulation précoce : une avenue à privilégier davantage dans l’intervention auprès des enfants ayant une déficience intellectuelle

La stimulation précoce : une avenue à privilégier davantage dans l’intervention auprès des enfants ayant une déficience intellectuelle

La stimulation précoce : une avenue à privilégier davantage dans l’intervention auprès des enfants ayant une déficience intellectuelle s

| Ajouter

Référence bibliographique [2057]

Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle. Comité sur la stimulation précoce. 2008. La stimulation précoce : une avenue à privilégier davantage dans l’intervention auprès des enfants ayant une déficience intellectuelle . Montréal: Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle, Regroupement pour la trisomie 21.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [...] [L]’objectif principal de la recherche est de documenter la réflexion quant à l’efficacité et la nécessité du mode d’intervention qu’est la stimulation précoce pour le développement potentiel des enfants ayant une déficience intellectuelle. » (p. 6)

Questions/Hypothèses:
« 1. Quelles sont les preuves directes et indirectes de l’efficacité de la stimulation précoce que nous pouvons trouver dans la littérature scientifique, dans les textes de lois et dans la littérature destinée au grand public? 2. Peut-on dégager, chez les professionnels de la santé qui travaillent auprès des enfants ayant une déficience intellectuelle, un consensus quant à l’efficacité de la stimulation précoce? » (p. 6)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Dans la première partie de l’étude, les auteurs se basent sur des données documentaires diverses (écrits scientifiques, textes de loi, etc.). Dans la seconde partie, ils interrogent 11 intervenants de la région de Montréal et des environs.

Instruments:
Liste de questions pour l’entretien individuel dirigé

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Nous considérons, à partir des écrits scientifiques, des lois mises de l’avant par différents pays pour favoriser le développement des enfants ayant une déficience intellectuelle, du discours des sommités travaillant auprès de ces enfants ainsi que des propos recueillis auprès des professionnels de la santé des réseaux public et privé, que l’intervention précoce est indispensable au développement du plein potentiel des enfants ayant une déficience intellectuelle. Nous considérons qu’en l’absence de services d’intervention précoce, le développement de ces enfants et leurs chances de s’intégrer à la société sont compromis. À partir des données que nous avons recueillies, il semble qu’actuellement le modèle préconisé par le système public ne correspond pas à la réalité de toutes les familles et que cela peut compromettre le développement de certains enfants. Nous croyons qu’ils serait important de débattre, avec les intervenants et les parents, du rôle que ces derniers doivent avoir dans la stimulation de leur enfant, de leur capacité à le faire ainsi que des solutions envisageables pour pallier aux délais d’attente, pour mieux soutenir les parents et pour augmenter l’intensité de la stimulation faite auprès de l’enfant dans les cas où cela s’avère nécessaire. » (p. 42)