La famille élargie, incontournable chez les Innus

La famille élargie, incontournable chez les Innus

La famille élargie, incontournable chez les Innus

La famille élargie, incontournable chez les Innuss

| Ajouter

Référence bibliographique [20487]

Guay, Christiane, Grammond, Sébastien et Delisle-L’Heureux, Catherine. 2018. «La famille élargie, incontournable chez les Innus ». Service Social, vol. 64, no 1, p. 103-118.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent texte vise à discuter de la conception de la famille au sein de la communauté innue d’Uashat mak Mani-Utenam, située dans le voisinage de la ville de Sept-Îles, sur la Côte-Nord, dans l’est du Québec […].» (p. 104)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Les auteurs utilisent «10 récits familiaux réalisés auprès de parents et de grands-parents ainsi que […] 5 récits communautaires réalisés auprès de différents groupes de la communauté [innue d’Uashat mak Mani-Utenam].» (p. 104)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Issue du mode de vie nomade pratiqué depuis longtemps par les Innus, la famille élargie demeure d’actualité pour ceux-ci dans le contexte contemporain. C’est du moins ce qui ressort du témoignage [qu’ont] livré plusieurs membres de la communauté innue d’Uashat mak Mani-Utenam. Pour eux, la famille élargie constitue un véhicule de transmission de la culture et des valeurs et son importance dans l’organisation sociale se traduit concrètement, dans plusieurs cas, par des liens de cohabitation. En fait, on peut considérer la famille innue comme un ensemble de cercles concentriques au milieu duquel se trouve l’enfant, puis ses père et mère, ses parents rapprochés, puis l’ensemble de la communauté. Chaque cercle définit en quelque sorte un ensemble de responsabilités particulières envers l’enfant.» (p. 116)