Développement d’un programme d’accompagnement prénatal pour les adultes ayant été victimes d’abus ou de négligence au cours de leur enfance : étude de consensus par la méthode Delphi

Développement d’un programme d’accompagnement prénatal pour les adultes ayant été victimes d’abus ou de négligence au cours de leur enfance : étude de consensus par la méthode Delphi

Développement d’un programme d’accompagnement prénatal pour les adultes ayant été victimes d’abus ou de négligence au cours de leur enfance : étude de consensus par la méthode Delphi

Développement d’un programme d’accompagnement prénatal pour les adultes ayant été victimes d’abus ou de négligence au cours de leur enfance : étude de consensus par la méthode Delphis

| Ajouter

Référence bibliographique [20478]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Notre étude avait pour but de consulter les fournisseurs de soins de santé et les organismes communautaires au sujet des actions à mettre en œuvre dans le cadre d’un programme prénatal de groupe conçu pour aider les adultes ayant subi des traumatismes durant leur enfance.» (p. 447)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Les intervenants sélectionnés ont d’abord répondu à un sondage en ligne, puis ils ont participé «à la réunion de discussion d’une journée.» (p. 446) Au total, 29 professionnels spécialisés ont participé aux consultations qui se sont tenues en deux vagues. Ils provenaient «de 10 organismes indépendants offrant des services aux futurs parents, aux familles et aux adultes ayant subi des traumatismes durant leur enfance.» (p. 445) Les participants ont été sondé et ensuite rencontrés individuellement.

Instruments :
- Guide d’entretien de groupe
- Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Ce projet de recherche a abouti à trois constatations principales. D’abord, nous avons recensé très peu d’interventions prénatales spécifiquement conçues pour les femmes et les hommes en attente d’un enfant et ayant été victimes d’abus et de négligence durant leur enfance, en dépit des conséquences intergénérationnelles à long terme associées à ces expériences traumatiques. Ensuite, nos résultats ont confirmé que les fournisseurs de soins de santé et les organismes communautaires sont d’avis que ce type d’intervention constituerait un complément important et utile aux services actuellement offerts aux victimes de maltraitance et aux futurs parents. Enfin, il s’avère indispensable de tenir compte du paradigme de la mentalisation lors de l’élaboration d’un tel programme d’accompagnement, en soutenant chez les participants à la fois la mentalisation par rapport à l’expérience de la parentalité et la mentalisation par rapport aux expériences traumatiques de l’enfance.» (p. 447) Dans l’ensemble, «[c]e programme est susceptible de contribuer à favoriser la santé physique et mentale d’adultes ayant subi des traumatismes durant leur enfance et engagés dans la transition vers le rôle de parent, à soutenir le développement psychosocial des enfants et à interrompre les cycles intergénérationnels de maltraitance.» (p. 451)