Milieux de vie des familles au Québec. Perspective 2020

Milieux de vie des familles au Québec. Perspective 2020

Milieux de vie des familles au Québec. Perspective 2020

Milieux de vie des familles au Québec. Perspective 2020s

| Ajouter

Référence bibliographique [2019]

Divay, Gérard et Divay, Mathieu. 2008. «Milieux de vie des familles au Québec. Perspective 2020». Dans La famille à l’horizon 2020 , sous la dir. de Gilles Pronovost, Dumont, Chantale, Bitaudeau, Isabelle et Coutu, Élizabeth, p. 289-309. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
L’objectif de l’auteur est de «[...] saisir cette relation [entre familles et milieux de vie] à travers deux indices synthétiques qu’on pourrait appeler le quotient familial d’un milieu et son degré de réactivité familiale.» (p. 295)

Questions/Hypothèses :
« [E]n 2020, les milieux de vie au Québec seront-ils plus ou moins favorables aux familles que maintenant? » (p. 289)
« Quels sont les facteurs qui peuvent influencer la dynamique de la relation entre familles et milieux de vie? » (p. 295)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


L’auteur identifie d’emblée trois types de difficultés qu’il faut, selon lui, reconnaître. « Dans l’ordre : le caractère fragmentaire de la prospective territoriale du Québec, l’évidence fallacieuse de la notion courante de milieu de vie et la complexité de la relation entre les familles et leurs milieux de vie. » (p. 289) Ainsi, l’auteur souhaite saisir quels sont les facteurs qui influencent la dynamique de la relation entre familles et milieux de vie « [...] à partir d’une conception du milieu de vie articulée autour de sept grandes dimensions qui, faute de la saisir adéquatement dans son unité et sa spécificité intrinsèques, permettent d’illustrer sa complexité, de même ordre que celle du territoire; le milieu de vie est en effet une façon de saisir le territoire à partir de l’expérience de la vie quotidienne. Chacune de ces dimensions est sous tension entre des tendances contradictoires et se manifeste donc de façon particulière aux différents endroits. La combinaison locale de ces diverses manifestations donne à chaque milieu sa spécificité, dont les grandes catégories usuelles rendent mal compte : milieu urbains, suburbain, rural. » (p. 295)