Synthèse des connaissances sur les champs d’action pertinents en promotion de la santé mentale chez les jeunes adultes

Synthèse des connaissances sur les champs d’action pertinents en promotion de la santé mentale chez les jeunes adultes

Synthèse des connaissances sur les champs d’action pertinents en promotion de la santé mentale chez les jeunes adultes

Synthèse des connaissances sur les champs d’action pertinents en promotion de la santé mentale chez les jeunes adultess

| Ajouter

Référence bibliographique [20085]

Roberge, Marie-Claude et Déplanche, Florence. 2017. Synthèse des connaissances sur les champs d’action pertinents en promotion de la santé mentale chez les jeunes adultes. Québec: Gouvernement du Québec, Institut national de santé publique du Québec, Direction du développement des individus et des communautés.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Plusieurs travaux soutiennent que la santé mentale et le trouble mental sont des concepts distincts, même si corrélés. Favoriser et préserver la santé mentale deviennent alors des objectifs à poursuivre, indépendamment de ceux visant la réduction des troubles mentaux. C’est dans ce contexte que l’Institut national de santé publique du Québec a reçu de la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux le mandat de produire une synthèse des connaissances sur l’identification: 1) de balises pour encadrer l’action de promotion de la santé mentale, 2) des situations de vie rencontrées lors du passage vers la vie adulte et les ressources pouvant influencer la santé mentale, et 3) des champs d’action les plus pertinents pour promouvoir la santé mentale des jeunes adultes.» (p. 3)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«[U]ne recension des écrits a été effectuée à partir de la littérature scientifique (méta-analyses, revues systématiques, recensions) et de la littérature grise (opinions d’experts chercheurs ou praticiens, documents d’orientation). Au total, 141 documents ont été retenus et analysés.» (p. 3)

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Les auteurs abordent la question du passage vers la vie adulte à travers la trajectoire vers l’autonomie (relations familiales, sociales, amoureuses et de parentalité), la trajectoire scolaire, d’emploi et citoyenne. Ils traitent également des différents champs d’action, dont le soutien aux familles. Les études montrent que, «[m]algré l’autonomie grandissante des jeunes, les parents demeurent donc une source considérable de soutien, et souvent de première instance pour les jeunes adultes. D’ailleurs, des études québécoises menées auprès de cégépiens montrent que ces derniers identifient le soutien parental, qu’il soit instrumental ou affectif, comme le plus important dans leur vie.» (p. 20) Quant au soutien, les auteurs mentionnent que «Au même titre que pour les enfants et les adolescents, les politiques sociales de soutien aux familles sont essentielles pour celles qui comptent de jeunes adultes afin qu’elles soient appuyées dans leur rôle parental et qu’elles disposent de conditions de vie – logement, emploi, revenu, sécurité alimentaire – leur permettant de répondre aux besoins de leurs enfants tout au long de leur parcours de vie. Pour accroître les chances des jeunes adultes en situation de défavorisation matérielle, l’IOM [Institute of medecine] recommande de revoir les programmes de soutien aux familles (ex.: allocation familiale, aide financière à la formation) afin qu’ils tiennent compte que plusieurs jeunes requièrent l’aide parentale au-delà de 18 […].» (p. 30)