L’enquête québécoise sur la santé de la population 2014-2015 : pour en savoir plus sur la santé des Québécois. Résultats de la deuxième édition

L’enquête québécoise sur la santé de la population 2014-2015 : pour en savoir plus sur la santé des Québécois. Résultats de la deuxième édition

L’enquête québécoise sur la santé de la population 2014-2015 : pour en savoir plus sur la santé des Québécois. Résultats de la deuxième édition

L’enquête québécoise sur la santé de la population 2014-2015 : pour en savoir plus sur la santé des Québécois. Résultats de la deuxième éditions

| Ajouter

Référence bibliographique [20058]

Camirand, Hélène, Traoré, Issouf, Baulne, Jimmy, Courtemanche, Robert et Berthelot, Mikaël. 2016. L’enquête québécoise sur la santé de la population 2014-2015 : pour en savoir plus sur la santé des Québécois. Résultats de la deuxième édition. Québec: Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le rapport de la deuxième édition de l’Enquête québécoise sur la santé de la population, réalisée en 2014-2015, dresse un portrait statistique à l’échelle provinciale de certains aspects de la santé des Québécois de 15 ans et plus vivant dans un logement non institutionnel. Il touche aux habitudes de vie et aux comportements préventifs ou à risque, à l’état de santé physique et mentale, à la santé environnementale et à la santé au travail, et permet de suivre l’évolution d’un certain nombre d’indicateurs depuis la première édition de l’enquête menée en 2008.» (quatrième de couverture)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les données ont été recueillies auprès de 45 760 personnes dans 17 régions sociosanitaires.» (quatrième de couverture)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Le rapport aborde plusieurs thématiques reliées à la santé de la population québécoise, comme la santé et l’hygiène buccodentaire, le statut pondéral, la satisfaction à l’égard de la vie sociale, la détresse psychologique, la consommation de drogue, la santé sexuelle, mais aussi la conciliation travail-famille. Concernant cette dernière thématique, les données recueillies montrent que «[l]es hommes éprouvent davantage de difficultés que les femmes à concilier le travail et les engagements sociaux et familiaux (11% c. 9%). En ce qui concerne l’âge, la difficulté à concilier ces deux sphères est moins répandue chez les personnes de 45 ans et plus (45-64 ans: 8%; 65 ans et plus: 3,1%). […] Les travailleurs ayant un diplôme ou un certificat d’études collégiales (11%) ou un diplôme universitaire (10%) sont proportionnellement plus nombreux à connaître des difficultés dans la conciliation travail-famille que les travailleurs ayant un niveau inférieur au DES (8%). [L]a proportion de personnes ayant de la difficulté en matière de conciliation travail-famille semble moins élevée chez les Québécois en couple sans enfant. […] En ce qui a trait au type de profession, les travailleurs de la catégorie manuelle (11%) et ceux de la catégorie mixte (12%) sont proportionnellement plus nombreux à avoir de la difficulté dans la conciliation travail-famille que les travailleurs de la catégorie non manuelle (8%).» (p. 169-170)