Relais-pères : un service novateur pour rejoindre les pères en contexte de vulnérabilité

Relais-pères : un service novateur pour rejoindre les pères en contexte de vulnérabilité

Relais-pères : un service novateur pour rejoindre les pères en contexte de vulnérabilité

Relais-pères : un service novateur pour rejoindre les pères en contexte de vulnérabilités

| Ajouter

Référence bibliographique [19981]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Après un bref survol des principaux paramètres de Relais-Pères, cet article vise à faire ressortir les caractéristiques de l’approche adoptée par le service pour rejoindre les pères vivant en contexte de vulnérabilité, établir le lien de confiance avec eux et répondre à leurs besoins. Il propose également une synthèse des principaux constats qui se dégagent de deux recherches visant à évaluer le processus de mise en œuvre du projet ainsi que ses effets sur les pères (Turcotte, Forget, Ouellet et Sanchez, 2009; Turcotte, Forget, Dubeau, Ouellet et Sanchez, 2011; Dubeau et Turcotte, à paraître; Gamache, Dubeau, Turcotte, 2012).» (p. 3)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Du fait même de sa thématique - le soutien à l’engagement paternel - et des publics très marginalisés qu’il a réussi à rejoindre, le projet Relais-Pères représente donc une pratique particulièrement innovante. Le projet innove également par les caractéristiques du modèle d’intervention qu’il propose: l’application à une thématique positive - comme l’est celle de l’engagement paternel - des principes d’action du travail de proximité, le large spectre des actions qui ont été déployées pour répondre aux besoins des pères vulnérables et l’accompagnement dans les ressources de la communauté en cas de difficultés plus complexes ou exigeant une spécialisation.» (p. 10) Concernant les deux études sur Relais-Père, un des constats est qu’«un des grands succès de Relais-Pères est d’avoir rejoint, au fil des années, près de 500 pères vivant dans des situations très difficiles, ceci en dépit de ressources financières très limitées. [De plus, le programme a des] retombées [qui] touchent particulièrement trois sphères de la vie des pères: la sphère paternelle, la sphère sociale et la sphère socioéconomique. Dans la sphère paternelle, intervenants et pères nous rapportent une amélioration de la confiance en soi comme pères et une tendance à être moins angoissés dans ce rôle. De plus, plusieurs des pères à l’étude sont passés à l’action pour se rapprocher de leurs enfants et améliorer la relation avec ces derniers. [Finalement,] l’accompagnement dans les activités et ressources de la communauté a permis aux pères qui font l’objet de l’étude de sortir de leur isolement social.» (p. 8)