L’intervention en contexte de protection de la jeunesse et de réduction des méfaits : des défis à relever

L’intervention en contexte de protection de la jeunesse et de réduction des méfaits : des défis à relever

L’intervention en contexte de protection de la jeunesse et de réduction des méfaits : des défis à relever

L’intervention en contexte de protection de la jeunesse et de réduction des méfaits : des défis à relevers

| Ajouter

Référence bibliographique [19936]

Pentecôte, Clémence, Couture, Sophie, Fafard, Fannie et Laventure, Myriam. 2017. «L’intervention en contexte de protection de la jeunesse et de réduction des méfaits : des défis à relever ». Défi jeunesse, vol. 24, no 1, p. 15-24.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cet article aborde le travail auprès de la clientèle aux prises avec la double problématique de négligence et de consommation de SPA [substances psychoactives]. Il sera question d’un programme d’intervention destiné à répondre aux besoins spécifiques de ces familles, de l’approche de la réduction des méfaits en dépendance dans un contexte d’intervention en protection de la jeunesse, et finalement, des enjeux de l’intervention auprès de cette clientèle en lien avec les résultats d’un projet de co-construction clinico-scientifique.» (p. 16)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«La Loi sur la protection de la jeunesse vise à offrir la stabilité des soins et la continuité des liens des enfants avec leurs parents tout en mobilisant les parents dans la réponse aux besoins de leurs enfants et dans la recherche de solutions. En même temps, la consommation problématique de SPA d’un parent peut avoir un impact sur l’actualisation de son rôle parental et être un facteur de négligence. C’est pourquoi il est essentiel de faire équipe autour de l’enfant en mobilisant les parents à partir des mandats des intervenants, des connaissances et des savoir-faire pour réussir ensemble à donner des opportunités au parent de changer son mode de vie et de mieux répondre aux besoins de son enfant dans un délai raisonnable. Le programme Jessie, ensemble pour protéger les tout-petits repose sur une meilleure identification des besoins et des objectifs, le partage de l’expertise et la mise à jour des connaissances liées à la problématique, ainsi qu’à la mise en place d’un climat de confiance propice à la collaboration. [L]es professionnels et les parents travaillent en concertation pour comprendre et agir ensemble afin de limiter l’impact de la consommation du parent sur ses capacités éducatives et ses responsabilités parentales, tout en protégeant l’enfant.» (p. 22)