Profil psychosocial des enfants présentant des comportements sexuels problématiques dans les services québécois de protection de l’enfance

Profil psychosocial des enfants présentant des comportements sexuels problématiques dans les services québécois de protection de l’enfance

Profil psychosocial des enfants présentant des comportements sexuels problématiques dans les services québécois de protection de l’enfance

Profil psychosocial des enfants présentant des comportements sexuels problématiques dans les services québécois de protection de l’enfances

| Ajouter

Référence bibliographique [19817]

Dufour, Claudia, Tougas, Anne-Marie, Tourigny, Marc, Paquette, Geneviève et Hélie, Sonia. 2017. «Profil psychosocial des enfants présentant des comportements sexuels problématiques dans les services québécois de protection de l’enfance ». Revue canadienne de service social / Canadian Social Work Review, vol. 34, no 1, p. 23-45.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«[L]a présente étude visait à cerner les facteurs qui distinguent les enfants présentant des CSP [comportements sexuels problématiques] des autres enfants pris en charge en protection de l’enfance.» (p. 23)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Des analyses secondaires ont été réalisées à partir des données de l’Étude d’incidence québécoise de 2008 sur les situations évaluées en protection de la jeunesse. L’échantillon comprenait 1020 enfants de 2 à 12 ans ayant fait l’objet d’un signalement retenu et fondé. Les enfants avec CSP (n = 72) ont été comparés aux enfants sans CSP (n = 948) sur un ensemble de variables personnelles et familiales […].» (p. 23) «Les données ont été recueillies auprès de 16 centres jeunesse du Québec sur 19.» (p. 31)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats qui s[e] dégagent laissent voir que les enfants avec CSP présentent un profil plus détérioré que les enfants sans CSP, et ce, sur plusieurs dimensions de risque et de maintien. Les résultats concernant la dimension des facteurs individuels prédisposant l’enfant à développer des troubles de comportement montrent que les enfants manifestant des CSP sont plus susceptibles de présenter des problèmes de fonctionnement extériorisés et intériorisés […]. Les résultats concernant la dimension des pratiques parentales coercitives montrent que les parents d’enfants manifestant des CSP présentent des pratiques semblables ou moins problématiques à celles des parents des autres enfants.» (p. 38) En effet, «ils sont moins susceptibles d’avoir fait l’objet d’un signalement fondé pour mauvais traitements psychologiques.» (p. 24) «De l’ensemble des variables à l’étude, c’est la présence de signalement fondé pour agression sexuelle qui distingue le mieux les enfants avec et sans CSP». (p. 38-39) Par ailleurs, «la présence de problèmes d’attachement a été notée de façon significativement plus fréquente chez le groupe d’enfants avec CSP.» (p. 39)