Exploration des perceptions et de l’expérience de jeunes hommes associés aux gangs quant aux rapports de genre et à la sexualité

Exploration des perceptions et de l’expérience de jeunes hommes associés aux gangs quant aux rapports de genre et à la sexualité

Exploration des perceptions et de l’expérience de jeunes hommes associés aux gangs quant aux rapports de genre et à la sexualité

Exploration des perceptions et de l’expérience de jeunes hommes associés aux gangs quant aux rapports de genre et à la sexualités

| Ajouter

Référence bibliographique [1981]

Fleury, Évelyne. 2008. «Exploration des perceptions et de l’expérience de jeunes hommes associés aux gangs quant aux rapports de genre et à la sexualité». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de sexologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
L’étude « [...] vise à explorer les perceptions et les expériences des jeunes hommes affiliés aux gangs quant aux rapports de genre et à la sexualité. » (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de dix jeunes hommes (âgés de 18 à 24 ans) associés ou ayant été associés à un gang de rue.

Instruments:
- schéma d’entrevue
- fiche signalétique

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Le phénomène des gangs est associé, à tort ou à raison, à la prévalence des crimes violents dans plusieurs milieux. Cette criminalité entraîne des conséquences néfastes, non seulement pour les victimes et la société en général, mais aussi pour les jeunes affiliés aux gangs et leur environnement immédiat. Si le proxénétisme et l’agression sexuelle comptent parmi les crimes commis, aucune étude ne porte spécifiquement sur ces thèmes. Cependant, les inégalités et la violence caractérisant les rapports de genre, principalement abordés dans les études sur la participation des filles, font consensus. Comparativement aux données recueillies auprès des filles, les données sur la sexualité et les relations amoureuses des jeunes hommes affiliés aux gangs sont rarissimes. De surcroît, leurs points de vue sur ces sujets sont pratiquement absents. Les rapports de genre et la sexualité des jeunes hommes affiliés aux gangs devront donc être abordés à la lumière de travaux sur l’affiliation aux gangs et sur la violence dans les relations amoureuses. Ces travaux documentent les facteurs individuels, familiaux et sociaux associés à l’affiliation, à la violence et à la criminalité de même qu’aux rapports de genre. Cette étude qualitative vise à explorer les perceptions et expériences des jeunes hommes affiliés aux gangs en lien avec les rapports de genre, les relations amoureuses, la sexualité, l’exploitation et l’agression sexuelle. » (p. x)