La sexualité en CHSLD : la frontière entre le soutien et le contrôle

La sexualité en CHSLD : la frontière entre le soutien et le contrôle

La sexualité en CHSLD : la frontière entre le soutien et le contrôle

La sexualité en CHSLD : la frontière entre le soutien et le contrôles

| Ajouter

Référence bibliographique [19633]

Desmarais, Félix-Antoine, Hélie-Fontaine, Laurence et Ménard, Janelle. 2016. «La sexualité en CHSLD : la frontière entre le soutien et le contrôle ». Vie et vieillissement, vol. 13, no 3, p. 13-19.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Lorsqu’une personne âgée vivant en centre d’hébergement exprime le désir d’avoir une sexualité, il peut être difficile pour la famille des résidents et pour les intervenants de savoir comment agir. «Deux types de réactions ont été identifiés: le contrôle de la situation et le soutien de l’aîné. […] Cet article, issu d’une recension des écrits dans le cadre d’un travail universitaire, présentera les réalités physiologiques et sociologiques de la problématique. Ensuite, certains enjeux éthiques entourant l’intervention sociale auprès des aînés en lien avec la sexualité seront présentés afin de pousser la réflexion sur le sujet.» (p. 13)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«La société véhicule en général une vision négative de la vie sexuelle des aînés. On leur prête une absence de désirs sexuels et d’activités sexuelles, une sexualité dépréciée, une incapacité à accomplir l’acte.» (p. 13) Pour diverses raisons, dont l’âgisme chez le personnel des centres d’hébergement et chez les membres de la famille, «il peut se révéler ardu pour [ces derniers] de savoir comment agir dans les situations où deux personnes âgées désirent un rapprochement intime. […] Certaines familles confrontées à la sexualité de leur proche demanderont une restriction de contact avec le partenaire en invoquant des questions de sécurité. Pour d’autres familles, le respect du besoin sexuel exprimé sera primordial.» (p. 15) «La sensibilisation des membres de la famille, des proches des résidents et du personnel soignant en CHLSD [centres d’hébergement de soins de longue durée] au besoin de sexualité des personnes âgées permettrait des pratiques plus favorables à l’expression des droits et des besoins des résidents.» (p. 16) En effet, d’un point de vue éthique, les familles qui «s’ingèrent […] dans les choix sexuels et les désirs de la personne hébergée [interfèrent] avec la reconnaissance des droits et des besoins de cette personne […].» (p. 16)