La séparation parentale et la recomposition familiale : esquisse des tendances démographiques au Québec

La séparation parentale et la recomposition familiale : esquisse des tendances démographiques au Québec

La séparation parentale et la recomposition familiale : esquisse des tendances démographiques au Québec

La séparation parentale et la recomposition familiale : esquisse des tendances démographiques au Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [19614]

Castagner Giroux, Catherine, Le Bourdais, Céline et Pacaut, Philippe. 2016. «La séparation parentale et la recomposition familiale : esquisse des tendances démographiques au Québec». Dans Séparation parentale, recomposition familiale : Enjeux contemporains , sous la dir. de Marie-Christine Saint-Jacques, Robitaille, Caroline, St-Amand, Annick et Lévesque, Sylvie, p. 11-34. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Nous examinerons dans ce chapitre la séparation parentale et la recomposition familiale sous l’angle des travaux démographiques qui ont analysé les profonds bouleversements qu’a connus la famille québécoise au cours des dernières décennies.» (p. 11)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Conséquence prévisible des changements profonds qui ont marqué les comportements des adultes au regard de la fécondité et de la conjugalité, la monoparentalité et la recomposition familiale font désormais partie des réalités d’un nombre croissant d’hommes, de femmes et d’enfants. En témoigne notre examen détaillé des données démographiques, lequel a permis d’illustrer le caractère de plus en plus diversifié des familles d’aujourd’hui. Celles-ci se fondent de plus en plus souvent sur l’union libre, et elles apparaissent plus fragiles que par le passé. L’instabilité conjugale croissante des mariages tout autant que des unions libres a d’abord mené à une augmentation des familles monoparentales, qui a été suivie d’une hausse des recompositions familiales. Comme les séparations parentales surviennent également de manière de plus en plus précoce dans la vie des parents et des enfants, cela augure d’une diversification du visage des familles québécoises qui n’est pas prête de s’estomper (Saint-Jacques et Drapeau, 2008).» (p. 31)