Quels scénarios entrevoir lorsqu’il est question de l’avenir des jeunes?

Quels scénarios entrevoir lorsqu’il est question de l’avenir des jeunes?

Quels scénarios entrevoir lorsqu’il est question de l’avenir des jeunes?

Quels scénarios entrevoir lorsqu’il est question de l’avenir des jeunes?s

| Ajouter

Référence bibliographique [1953]

Gauthier, Madeleine. 2008. «Quels scénarios entrevoir lorsqu’il est question de l’avenir des jeunes?». Dans La famille à l’horizon 2020 , sous la dir. de Gilles Pronovost, Dumont, Chantale, Bitaudeau, Isabelle et Coutu, Élizabeth, p. 245-268. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
L’auteure tentera, dans un premier, de définir ce qu’est la jeunesse. Ensuite, elle cherchera à «[...] développer une méthode d’observation de certaines régularités qui pourra être appliquée jusqu’à en dégager des scénarios d’avenir.» (p. 246)

Questions/Hypothèses :
Quels scénarios d’avenir sont possibles concernant les jeunes?

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses notamment, des données issues du recensement de Statistique Canada de 2006 et de l’enquête du Groupe de recherche sur la migration (GRMJ) menée auprès de 6000 jeunes adultes de 20-34 ans.

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Dans un premier temps, l’auteur propose une série de réflexions sur les notions de «jeunes» et de «jeunesse». À l’issue de celle-ci, elle propose une démarche méthodologique qui lui permettra de proposer quelques scénarios d’avenir pour les jeunes. Ainsi, l’auteure va:
« - comparer les expressions des attributs de l’indépendance [pour les fins de son analyse, elle choisira l’insertion professionnelle] dans le temps et dans l’espace afin d’identifier les facteurs externes qui peuvent être structurants, y incluant le type de société en cause;
- les jeunes étant sensibles à la conjoncture, retracer les facteurs conjoncturels qui facilitent ou freinent les moments de passage caractéristiques de cet âge, facteurs liés au marché du travail tout autant qu’à l’orientation que peuvent se donner les jeunes;
- connaître les motifs de choix des jeunes qui s’expriment entre autres par leurs valeurs et qui fournissent des indicateurs de la quête d’autonomie, cette dernière étant plus difficile à cerner que l’accès à l’indépendance. » (p. 252-253)