Difficultés en santé mentale et séquelles traumatiques des enfants en situation de placement : développement d’une pratique de groupe visant des familles d’accueil

Difficultés en santé mentale et séquelles traumatiques des enfants en situation de placement : développement d’une pratique de groupe visant des familles d’accueil

Difficultés en santé mentale et séquelles traumatiques des enfants en situation de placement : développement d’une pratique de groupe visant des familles d’accueil

Difficultés en santé mentale et séquelles traumatiques des enfants en situation de placement : développement d’une pratique de groupe visant des familles d’accueils

| Ajouter

Référence bibliographique [19516]

Collin-Vézina, Delphine. 2015. «Difficultés en santé mentale et séquelles traumatiques des enfants en situation de placement : développement d’une pratique de groupe visant des familles d’accueil ». On the Radar, vol. 1, no 3, p. 1-5.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Une étude pilote a été réalisée de manière concomitante au processus d’implantation du programme de sensibilisation pour les familles d’accueil afin de (1) documenter les problématiques des enfants placés, tels que perçues par les parents d’accueil, (2) explorer l’évolution de ces difficultés à court terme (pré-post intervention de 12 semaines) et (3) colliger les perceptions des parents d’accueil quant à la pertinence du modèle ARC et leur satisfaction en regard du service reçu.» (p. 3)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«[L]es intervenants du CISSS [centre intégré de santé et de services sociaux] de Lanaudière, épaulés par l’équipe de chercheurs, ont développé un programme manualisé de sensibilisation pour les parents d’accueil qui s’échelonne sur 12 semaines, à raison d’une rencontre hebdomadaire de deux heures et demie. […] Deux intervenants co-animent le groupe composé de 8 à 10 parents d’accueil qui participent à l’ensemble du programme offert sur 12 semaines.» (p. 2) L’échantillon est composé de 16 familles d’accueil dont les données ont été recueillies pré et post intervention.

Instruments :
- Questionnaire
- Guide d’entretien directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Analyse statistique

3. Résumé


Dans le cadre de cette recherche, les participants ont rapporté avoir «particulièrement mis en pratique les techniques de gestion des émotions et de résolution de problèmes à la maison. La majorité estime que les enfants dont ils ont la garde ont amélioré leurs comportements depuis le début du groupe, alors que d’autres participants estiment que la situation ne s’est pas améliorée, mais ils attribuent cette situation à des causes externes et non au programme d’intervention. Ils sont nombreux à rapporter que les changements dans leurs attitudes comme parents d’accueil ont des impacts positifs chez les enfants, notamment parce qu’ils se sentent mieux équipés pour faire face aux situations difficiles et qu’ils ont plus d’outils. [Les résultats montrent] une légère diminution des troubles émotionnels et comportementaux et l’adoption de plus de comportements prosociaux chez les enfants à la fin du programme, tels que perçus par les parents d’accueil. Ces derniers sont également positifs à l’effet que le programme de sensibilisation a été bénéfique pour les aider à composer avec les problématiques des enfants, en offrant du soutien qui brise leur isolement, une meilleure compréhension du rôle des traumatismes dans les difficultés actuelles, et l’apprentissage de nouvelles stratégies pour mieux intervenir avec les enfants placés.» (p. 4)