Services de soutien utilisés par les parents migrants d’un enfant en situation de handicap

Services de soutien utilisés par les parents migrants d’un enfant en situation de handicap

Services de soutien utilisés par les parents migrants d’un enfant en situation de handicap

Services de soutien utilisés par les parents migrants d’un enfant en situation de handicaps

| Ajouter

Référence bibliographique [19488]

Bétrisey, Carine, Tétreault, Sylvie, Piérart, Geneviève et Desmarais, Chantal. 2015. «Services de soutien utilisés par les parents migrants d’un enfant en situation de handicap ». La Revue Internationale de l’Éducation Familiale, vol. 38, no 2, p. 119-144.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Les auteures cherchent à identifier les services de soutien utilisés par les familles immigrantes dont un enfant est en situation de handicap.

Questions/Hypothèses :
«[C]ette étude propose de répondre aux interrogations suivantes: 1) quels sont les services de soutien formel utilisés par les parents migrants? 2) quels sont les facteurs de recours aux mesures d’aide formelle québécoises destinées aux parents?» (p. 125)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de 28 parents (24 mères et 4 pères) immigrants dont un des enfants est en situation de handicap. Tous les parents rencontrés habitent les villes de Montréal, Québec et Gatineau.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Suite à l’analyse des propos [des] parents, il ressort que ceux-ci utilisent peu d’aide destinée à leur propre bien-être. En fait, leurs efforts se concentrent surtout sur l’obtention de services reliés à la situation de handicap de leur enfant, et ce, au détriment de leur état de santé. Plusieurs facteurs expliquent le recours ou non à différentes mesures d’aide. Entre autres, il faut mentionner la nécessité pour le parent d’être bien informé et de pouvoir compter sur un accompagnateur ou une accompagnatrice lors des premières démarches dans le réseau de soins. Par ailleurs, le contexte de migration semble complexifier la position du parent en ajoutant des préoccupations incontournables (emploi, logement, statut au pays). En résumé, cette recherche a fait ressortir l’inadéquation entre les attentes de soutien des parents et l’offre de services. Or, les écrits scientifiques indiquent la nécessité d’accompagner les parents dans leur rôle afin qu’ils s’investissent dans le processus de réadaptation de leur enfant. Par ailleurs, il est possible d’envisager qu’au fur et à mesure que l’enfant vieillit, le besoin de soutien des parents se modifie.» (p. 140)