Mort et deuil en contexte migratoire : spécificités, réseaux et entraide

Mort et deuil en contexte migratoire : spécificités, réseaux et entraide

Mort et deuil en contexte migratoire : spécificités, réseaux et entraide

Mort et deuil en contexte migratoire : spécificités, réseaux et entraides

| Ajouter

Référence bibliographique [19431]

Rachédi, Lilyane, Montgomery, Catherine et Halsouet, Béatrice. 2016. «Mort et deuil en contexte migratoire : spécificités, réseaux et entraide ». Enfances, Familles, Générations, no 24, p. 1-25.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cet article porte sur la mort et sur le processus de deuil de personnes immigrantes qui sont installées au Québec et qui ont connu la perte d’un proche en terre d’immigration ou ailleurs.» (p. 1)

Questions/Hypothèses :

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé d’«informateurs clés (n=14) de trois religions importantes (chrétienne, musulmane et hindoue), et […] des personnes immigrantes ayant vécu le deuil d’un proche au Canada ou à distance (n=13).» (p. 1)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Dans cet article, les auteures montrent «l’ampleur de [la mort et du deuil] et leur impact sur la trajectoire migratoire et sur les réseaux transnationaux. La migration était ainsi considérée non pas comme un processus sans retour, mais plutôt comme un processus dynamique impliquant un contact régulier entre membres de la famille dispersés géographiquement. Il est donc important de concevoir le vécu du deuil chez les immigrants non seulement sur le plan de l’expérience, mais en portant aussi attention à ces contacts et à leur fonction accompagnatrice. Par conséquent, se concentrer sur la mémoire familiale, les transmissions, les réseaux transnationaux et les pratiques rituelles funéraires des immigrants ouvre une avenue intéressante pour mieux comprendre le processus de deuil en contexte migratoire […].» (p. 17)