Violence conjugale post-séparation en contexte d’exercice des droits d’accès aux enfants

Violence conjugale post-séparation en contexte d’exercice des droits d’accès aux enfants

Violence conjugale post-séparation en contexte d’exercice des droits d’accès aux enfants

Violence conjugale post-séparation en contexte d’exercice des droits d’accès aux enfantss

| Ajouter

Référence bibliographique [1938]

Gravel, Sylvie. 2008. Violence conjugale post-séparation en contexte d’exercice des droits d’accès aux enfants. Coll. «Fiche synthèse - Recherche»: Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Explorer la violence conjugale présente après la rupture des conjoints, en lien avec l’exercice des droits d’accès aux enfants. Plus spécifiquement : 1) documenter le contexte dans lequel se déroule l’exercice des droits d’accès aux enfants; 2) décrire la violence conjugale vécue par les mères depuis leur séparation conjugale. » (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
20 mères ayant une moyenne d’âge de 32 ans « rencontrant les 2 critères suivants : 1) jugement final concernant la garde ou l’accès aux enfants, ou du moins ordonnance intérimaire ou provisoire, depuis moins de six mois au moment de l’entrevue; 2) histoire de violence conjugale présente au moment de la séparation ou après celle-ci. » (p. 1)

Instruments :
Guide d’entrevue semi-structurée

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


L’auteure aborde dans cette fiche synthèse les modalités des jugements d’exercice des droits d’accès aux enfants qui régissent la garde des enfants, leur « échange », les droits de visites et ensuite, le contexte variable d’échange des enfants. La violence vécue pour la majorité des femmes de l’étude (16) après la rupture du couple sont principalement de la violence verbale (12) et de la violence psychologique (9) (incluant le contrôle et le harcèlement). Un lien entre la violence conjugale et l’échange des enfants ressort de cette étude, étant donné que l’échange des enfants constitue la plupart du temps le seul moment où les ex-conjoints sont en contact. Finalement, l’auteur apporte les différentes pistes d’action qui peuvent être entreprises afin d’éviter les situations de violence conjugale post-séparation.