Les pré-conditions du déclin de la fécondité des populations musulmanes : une application empirique du modèle RWA de R. Lesthaeghe et C. Vanderhoeft

Les pré-conditions du déclin de la fécondité des populations musulmanes : une application empirique du modèle RWA de R. Lesthaeghe et C. Vanderhoeft

Les pré-conditions du déclin de la fécondité des populations musulmanes : une application empirique du modèle RWA de R. Lesthaeghe et C. Vanderhoeft

Les pré-conditions du déclin de la fécondité des populations musulmanes : une application empirique du modèle RWA de R. Lesthaeghe et C. Vanderhoefts

| Ajouter

Référence bibliographique [1927]

Hanne, Mamadou Bamba. 2008. «Les pré-conditions du déclin de la fécondité des populations musulmanes : une application empirique du modèle RWA de R. Lesthaeghe et C. Vanderhoeft». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, Département de démographie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Ce travail porte sur les pré-conditions du déclin de la fécondité des populations musulmanes. » (p. ii)

Questions/Hypothèses :
« Nous posons trois hypothèses de travail :
- Des disparités régionales existent quand nous appliquons aux populations musulmanes la classification RWA. Lorsque nous prenons en compte la distinction urbain / rural, l’opposition entre l’Afrique subsaharienne et le reste des pays musulmans persiste. Et les zones rurales des populations musulmanes remplissent moins les pré-conditions du déclin de la fécondité.
- Parmi les obstacles à la baisse de la fécondité des populations musulmanes, la religion n’est pas forcément prédominante. Les freins à la diffusion des changements seraient plutôt liés à des représentations autres que la confession religieuse.
- Enfin, une structure de classes existe entre les populations de notre étude quand nous les regroupons par rapport aux pré-conditions de la baisse de la fécondité. Autrement dit, la trame du regroupement des populations semble invariable. Cette trame dépasse la simple traduction des disparités régionales évoquées dans la première hypothèse. » (p. 19-20)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Nous baserons notre analyse sur les données de la dernière Enquête Démographique et de Santé (EDS) réalisée dans chacun des pays [treize au total] que nous sélectionnerons. » (p. 23)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Ansley Coale (1973) a affirmé que la baisse de la fécondité intervient quand les femmes sont prêtes, disposées et capables à contrôler les naissances. Ces trois modalités ont été évaluées empiriquement par le modèle RWA (Lesthaeghe et Vanderhoeft, 1999) auquel nous recourons. [...] La classification des populations selon le modèle RWA isole le goulot d’étranglement de la fécondité, c’est-à-dire le facteur qui empêche ou retarde la diffusion de la contraception moderne. Nos résultats montrent qu’officiellement la religion musulmane n’est plus le principal obstacle à la baisse de la fécondité. D’une manière générale, le goulot se situe entre l’opposition personnelle, les craintes pour la santé et la peur d’effets secondaires. » (p. ii)