La construction identitaire sous l’angle des parcours migratoire et scolaire de jeunes au statut de réfugié au Québec dans le cadre d’un atelier participatif de récit numérique

La construction identitaire sous l’angle des parcours migratoire et scolaire de jeunes au statut de réfugié au Québec dans le cadre d’un atelier participatif de récit numérique

La construction identitaire sous l’angle des parcours migratoire et scolaire de jeunes au statut de réfugié au Québec dans le cadre d’un atelier participatif de récit numérique

La construction identitaire sous l’angle des parcours migratoire et scolaire de jeunes au statut de réfugié au Québec dans le cadre d’un atelier participatif de récit numériques

| Ajouter

Référence bibliographique [19256]

Lamothe-Lachaîne, Audrey. 2016. «La construction identitaire sous l’angle des parcours migratoire et scolaire de jeunes au statut de réfugié au Québec dans le cadre d’un atelier participatif de récit numérique». Thèse de doctorat, Montréal, Université de Montréal, Département de psychopédagogie et d’andragogie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«La présente recherche exploratoire, à l’intérieur d’un atelier participatif, porte sur la construction identitaire de jeunes ayant vécu l’exil à travers un atelier menant à la réalisation d’un récit numérique. […] L’intention est d’explorer et de documenter la construction et la reconstruction identitaires sous l’angle des parcours migratoire et scolaire de ces jeunes en mobilisant leur voix, par l’expérience narrative et par le récit numérique.» (p. ii)

Questions/Hypothèses :
«Comment la construction identitaire, qui comprend les mondes figurés, le positionnement et la construction de soi, est-elle exprimée à travers la narration de leurs parcours migratoire et scolaire? [...] Comment prend forme la construction identitaire (constituée et reconstitué par les mondes figurés, le positionnement et la construction de soi) dans le récit numérique (processus et produit) portant sur leurs parcours migratoire et scolaire?» (p. 83-84)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Cet atelier, offert à cinq jeunes réfugiés provenant du Mexique, âgés de 15 à 21 ans, et établis au Québec depuis plus de trois ans, visait à accueillir leur voix, nous permettant ensemble de dresser un portrait approfondi et à leur image selon leurs réalités.» (p. ii) Les participants ont été rencontrés individuellement et en groupe.

Instruments :
- Guide d’entretien semi-directif
- Guide d’entretien de groupe

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les résultats de recherche ont permis d’illustrer la complexité et la richesse de la construction identitaire de ces jeunes, autour de leurs parcours migratoire et scolaire, faisant part des défis et des obstacles, notamment à l’égard de l’apprentissage de la langue d’accueil, et des tensions perçues. La mobilité migratoire et scolaire représente, pour certains jeunes, un aspect indéniable de leur parcours, ce qui peut susciter des difficultés, des formes transitionnelles et des ajustements à l’égard, notamment, des aspirations futures.» (p. ii) Dans le cadre de cette recherche, il est apparu pour les jeunes rencontrés que leur «famille est très présente dans leur narration et c’est devenu encore plus saillant dans leurs récits numériques. […] La famille est source de soutien, de fierté et de réconfort dans leurs parcours et ils le démontrent par l’utilisation d’images de leur famille, et certains accordent un volet entier à la famille dans leur récit numérique. Leur construction identitaire réfère à la famille qui a un rôle majeur dans leur vécu, leur manière d’accepter la migration et de concevoir leur futur.» (p. 303)