L’expérience de familles libanaises dont un membre est atteint d’une cardiomyopathie ischémique

L’expérience de familles libanaises dont un membre est atteint d’une cardiomyopathie ischémique

L’expérience de familles libanaises dont un membre est atteint d’une cardiomyopathie ischémique

L’expérience de familles libanaises dont un membre est atteint d’une cardiomyopathie ischémiques

| Ajouter

Référence bibliographique [1913]

Jarjoura Feghali, Lina. 2008. «L’expérience de familles libanaises dont un membre est atteint d’une cardiomyopathie ischémique». Mémoire de maîtrise, Québec, Université Laval, Faculté des sciences infirmières.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«[...] [L]a présente étude vise à comprendre l’expérience vécue par des familles lorsqu’un des membres est atteint de la cardiomyopathie ischémique, et ce, dans le contexte libanais. Le modèle conceptuel en sciences infirmières choisi comme cadre de référence à la définition des concepts est celui de Moyra Allen, soit le modèle McGill.» (p. i)

Questions/Hypothèses :
«1. Quels sont les défis relevés par des familles libanaises dont un des membres est
atteint d’une cardiomyopathie ischémique ?
2. Quelles sont les forces et les ressources mobilisées par ces familles ?
3. Quelles sont les stratégies de « faire face » déployées par ces familles ?
4. Quels sont les apprentissages développés par ces familles ?» (p. 28)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
3 familles (huit participants au total)

Instruments :
Guide d’entrevue semi-dirigée

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«La prévalence des maladies cardiaques dans les pays qui ont connu la guerre démontre que l’exposition au stress aigu et chronique, en temps de guerre civile au Liban, a contribué à une recrudescence des maladies coronariennes en ce pays [...]. Les études de Wright et Leahey (2001) démontrent que toute maladie a un impact sur la famille et, réciproquement la famille influence l’issue de la maladie.» (p. i) Cette étude se penche sur le vécu de ces familles. «Les résultats démontrent que les familles rencontrées relèvent des défis, mobilisent des forces et des ressources auprès de leur réseau. [...] L’expérience de cardiopathie a permis à ces familles de prendre conscience des apprentissages développés. Ainsi, une perspective plus positive de cette expérience insiste sur l’importance pour l’infirmière de mieux connaître l’expérience familiale en termes de défis relevés, de stratégies déployées, de forces et de ressources mobilisées ainsi que d’apprentissages développés pour que ces familles puissent déployer tout leur potentiel de décision en matière de santé.» (pp. i-ii)