Exploration des facteurs qui influencent la pratique des infirmières auprès des familles vivant un deuil périnatal

Exploration des facteurs qui influencent la pratique des infirmières auprès des familles vivant un deuil périnatal

Exploration des facteurs qui influencent la pratique des infirmières auprès des familles vivant un deuil périnatal

Exploration des facteurs qui influencent la pratique des infirmières auprès des familles vivant un deuil périnatals

| Ajouter

Référence bibliographique [19069]

Beaudoin, Marie-Andrée. 2016. «Exploration des facteurs qui influencent la pratique des infirmières auprès des familles vivant un deuil périnatal». Mémoire de maîtrise, Rimouski (Québec), Université du Québec à Rimouski, Département des sciences infirmières.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le but de cette étude [est] d’explorer les facteurs qui influencent la pratique des infirmières avec les familles endeuillées dans un centre secondaire de soins en obstétrique de la région de Québec.» (p. v)

Questions/Hypothèses :
«L’accompagnement des parents vivant un deuil périnatal représente un défi de taille pour les infirmières d’obstétrique. Certaines sont prêtes à l’affronter, alors que d’autres tentent littéralement de l’éviter. Mais quels sont les facteurs qui influencent les infirmières face au deuil périnatal et la façon dont elles accompagnent les parents endeuillés?» (p. v)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de dix infirmières travaillant dans une unité mère-enfant d’un centre hospitalier du Québec.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


À la lumière des recherches de l’auteure, «cinq thèmes ont été identifiés comme ayant une influence sur cette pratique des infirmières auprès des familles endeuillées, soit la qualité relationnelle entre l’infirmière et la famille, les caractéristiques personnelles de l’infirmière, les sentiments ressentis par celle-ci, l’organisation du travail sur l’unité de soins et le contexte entourant les soins offerts aux familles. Ainsi, nous avons maintenant une meilleure compréhension des facteurs influençant les infirmières, ce qui permet une modification des pratiques. Aménager un lieu de soins pour les bébés décédés, améliorer la trousse d’étapes à suivre, uniformiser les demandes des différents médecins, augmenter les possibilités de formation sur le deuil périnatal, faciliter l’accès aux diverses ressources telles que le psychologue et/ou travailleur social sont toutes des pistes de solutions ayant été identifiées par les participantes ainsi que dans la littérature, et ce, toujours dans l’ultime but de pouvoir fournir des soins de qualité supérieure à ces parents qui en ont bien besoin.» (p. 5)