La reconstruction de soi à travers les relations interpersonnelles : étude exploratoire du vécu de trois mères suite au suicide de leur fils

La reconstruction de soi à travers les relations interpersonnelles : étude exploratoire du vécu de trois mères suite au suicide de leur fils

La reconstruction de soi à travers les relations interpersonnelles : étude exploratoire du vécu de trois mères suite au suicide de leur fils

La reconstruction de soi à travers les relations interpersonnelles : étude exploratoire du vécu de trois mères suite au suicide de leur filss

| Ajouter

Référence bibliographique [1872]

Lambert, Chantal. 2008. «La reconstruction de soi à travers les relations interpersonnelles : étude exploratoire du vécu de trois mères suite au suicide de leur fils». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de communication.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« L’objectif de notre recherche consiste à saisir, à partir du point de vue des mères ayant perdu un enfant par suicide, comment elles sont parvenues à se reconstruire à travers leurs relations interpersonnelles. » (p.11)

Questions/Hypothèses:
« Quelles sont les démarches relationnelles qui ont influencé la reconstruction identitaire des mères endeuillées suite au suicide de leur fils? Comment ces mères perçoivent-elles les relations qu’elles entretenaient avec leur entourage avant le suicide de leur enfant? pendant le processus de deuil? et maintenant? Dans quelle mesure ont-elles pu se reconstruire à travers leurs relations interpersonnelles? » (p. 10-11)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’auteure a rencontré trois femmes ayant perdu leur enfant par suicide au moins deux ans avant le moment de l’entrevue. Ces femmes étaient suivies au Centre de Prévention Suicide le Faubourg, desservant la région de Lanaudière.

Instruments:
Grille d’entretien semi-dirigé

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Le présent mémoire a pour but d’explorer les relations interpersonnelles des mères endeuillées suite au suicide de leur fils afin de découvrir les démarches relationnelles favorables à leur reconstruction de soi. Une approche interprétative permettra d’acquérir une connaissance sensible du vécu des mères afin de mieux comprendre comment elles se réalisent dans leurs relations aux autres. Des entrevues semi-dirigées menées auprès de trois mères endeuillées suite au suicide de leur fils ont permis de faire ressortir que l’entourage qui approche la mère endeuillée avec une attitude d’ouverture et de respect l’aide à se reconstruire. Ainsi, les invitations, les contacts par téléphone ou par courrier électronique sont des démarches relationnelles qui démontrent à la mère que son entourage est disponible et soutenant à son égard : ceci l’aide à briser son isolement. L’écoute compréhensive de la part de l’entourage proche permet aussi à la mère de répondre à des besoins précis : parler librement du suicide de son fils, de ce qu’elle vit, sans se sentir jugée ou incomprise. » (résumé)