Trousse d’outils pour la prévention et le soutien auprès des Québécois d’origine haïtienne

Trousse d’outils pour la prévention et le soutien auprès des Québécois d’origine haïtienne

Trousse d’outils pour la prévention et le soutien auprès des Québécois d’origine haïtienne

Trousse d’outils pour la prévention et le soutien auprès des Québécois d’origine haïtiennes

| Ajouter

Référence bibliographique [1831]

Lépine, Valérie. 2008. Trousse d’outils pour la prévention et le soutien auprès des Québécois d’origine haïtienne. Montréal: Direction de la santé publique, Agence de la santé et des services sociaux de Montréal; COCQ-Sida et GAP-VIES

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«La ’Trousse d’outils pour la prévention et le soutien auprès des Québécois d’origine haïtienne’ est un assemblage de documents de diverses natures et provenances visant à renforcer les interventions en prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang auprès des Québécois d’origine haïtienne (QOH) et le soutien aux personnes vivant avec le VIH.» (vol.1, p.4)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses
Entrevues individuelles et ateliers de discussion avec des groupes et institutions qui travaillent auprès de cette communauté

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


La trousse est composée de cinq cahiers répartis en quatre volumes. Le cahier 1, intitulé «Portrait global des Québécois d’origine haïtienne : revue de littérature», «[...] tente d’adresser les éléments socioculturels qui peuvent influencer la prévention du VIH/sida et des autres ITSS, le soutien et le soin aux personnes atteintes ainsi que tous les thèmes transversaux en lien avec ces problématiques auprès de cette communauté.» (vol.1, p.9) Une section en particulier y est consacrée à la structure familiale ainsi qu’aux relations affectives entre parents et enfants. Le cahier 2, intitulé «Communications parents/adolescents en termes de sexualité», prône une intervention visant à «[...] renforcer [les] habiletés parentales à dialoguer avec leur jeune sur les sujets qui touchent l’univers des relations amoureuses et sexuelles.» (vol.2, p.9) Les cahiers 3.1 («Dépistage du VIH counseling pré-test»), 3.2 («Dépistage du VIH auprès des femmes enceintes») et 3.3 («Grandes lignes du counseling post-test, incluant le dévoilement et le non dévoilement de son statut sérologique») abordent les résistances au test de dépistage du VIH, notamment la peur de la stigmatisation de la part de l’environnement familial et social souvent associée à la maladie.