Image corporelle, satisfaction sexuelle et conjugale chez des couples hétérosexuels

Image corporelle, satisfaction sexuelle et conjugale chez des couples hétérosexuels

Image corporelle, satisfaction sexuelle et conjugale chez des couples hétérosexuels

Image corporelle, satisfaction sexuelle et conjugale chez des couples hétérosexuelss

| Ajouter

Référence bibliographique [17788]

Gagnon-Girouard, Marie-Pierre, Turcotte, Olivier, Paré-Cardinal, Maude, Lévesque, David, St-Pierre Tanguay , Barbara et Bégin, Catherine. 2014. «Image corporelle, satisfaction sexuelle et conjugale chez des couples hétérosexuels ». Revue canadienne des sciences du comportement / Canadian Journal of Behavioural Science, vol. 46, no 2, p. 134-146.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«La présente étude vise […] à explorer les liens entre l’image corporelle, la sexualité et la satisfaction conjugale chez les femmes et les hommes, ainsi que les associations interpartenaires qui pourraient unir ces construits.» (p. 134)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’échantillon compte 103 couples hétérosexuels qui cohabitent depuis au moins six mois.» (p. 137)

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«[S]elon les résultats de la présente étude, il n’y a pas de lien direct entre l’insatisfaction corporelle de la femme et la satisfaction conjugale, un résultat déjà obtenu par Markey et Markey (2006). Il semble que ces deux échantillons soient composés de couples plutôt jeunes pour qui la relation est relativement récente (par ex., jusqu’à 43 % de l’échantillon de Markey et Markey était constitué de couples qui ne cohabitaient pas). Il est possible de croire que l’insatisfaction corporelle est moins directement associée à la satisfaction conjugale en début de relation et que des facteurs intermédiaires sont importants pour comprendre le lien entre ces enjeux. Ainsi, selon la présente étude, l’insatisfaction corporelle des femmes est plutôt associée à la satisfaction conjugale de par ses liens avec la sphère sexuelle, notamment par l’entremise de l’affirmation sexuelle et des distractions cognitives. Ainsi, une femme insatisfaite de son corps risque de ne pas affirmer suffisamment ses besoins sexuels et d’être distraite par des pensées intrusives relatives à son apparence durant les relations sexuelles, ce qui peut l’amener à profiter moins pleinement de sa vie sexuelle et à vivre une moins grande satisfaction globale dans sa relation conjugale.» (p. 143)