Perception des parents et des enseignants sur la motivation et la réussite scolaires de jeunes au secondaire issus de l’immigration à Montréal

Perception des parents et des enseignants sur la motivation et la réussite scolaires de jeunes au secondaire issus de l’immigration à Montréal

Perception des parents et des enseignants sur la motivation et la réussite scolaires de jeunes au secondaire issus de l’immigration à Montréal

Perception des parents et des enseignants sur la motivation et la réussite scolaires de jeunes au secondaire issus de l’immigration à Montréals

| Ajouter

Référence bibliographique [17722]

Barry, Kadiatou. 2014. «Perception des parents et des enseignants sur la motivation et la réussite scolaires de jeunes au secondaire issus de l’immigration à Montréal». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département d’éducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette recherche vise à connaître la perception des parents et des enseignants sur la motivation et la réussite scolaires, sur les facteurs de risque ainsi que l’impact de la coopération école-famille, de jeunes au secondaire issus de l’immigration de la Commission scolaire de Montréal.» (p. 17-18)

Questions/Hypothèses :
L’auteure pose deux questions. «Quelles perceptions les parents et les enseignants ont-ils de la motivation et la réussite scolaires des jeunes issus de l’immigration? […] Quels facteurs les élèves eux-mêmes associent-ils à leur motivation et leur réussite scolaires?» (p. 18)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon compte cinq enseignants, quatre parents et cinq élèves issus d’une école secondaire de la Commission scolaire de Montréal. Les participants ont été rencontrés individuellement et en groupe.

Instruments :
Guides d’entretien semi-directifs

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les [...] résultats obtenus […] ont démontré le désir que tous les acteurs impliqués se mobilisent pour soutenir les élèves issus de l’immigration afin de réduire les facteurs de risque et augmenter la réussite de chaque élève. [L]’absence prolongée et l’attitude de certains enseignants est une [...] réalité qui a été évoquée par les élèves, étant un facteur de démotivation pour les études […]. L’opinion et l’intérêt des enseignants qui […] travaillent [à l’école secondaire choisie] varient en fonction de la matière enseignée et de l’expérience sur le terrain. En conclusion, et selon la perception de la majorité des répondants, la bonne communication entre tous les acteurs impliqués à l’école, le support apporté aux enseignants qui remplacent en cours d’année scolaire ainsi que l’augmentation et la diversification des activités parascolaires pourraient être porteur d’espoir pour la motivation et la réussite scolaires des élèves qui s’établissent à Montréal.» (p. vii) L’auteure remarque que la collaboration école-famille favorise l’engagement scolaire des élèves: «[d]’après les neufs répondants, le support des élèves par les parents et les enseignants constitue un élément ‘clé’ qui est comme un point de départ à la réussite scolaire de tous les élèves et particulièrement, ceux issus de l’immigration, récemment établis à Montréal […].» (p. 74)