Why Do Parents Seek Care for their Child’s Non-Traumatic Dental Problems in the Emergency Department?

Why Do Parents Seek Care for their Child’s Non-Traumatic Dental Problems in the Emergency Department?

Why Do Parents Seek Care for their Child’s Non-Traumatic Dental Problems in the Emergency Department?

Why Do Parents Seek Care for their Child’s Non-Traumatic Dental Problems in the Emergency Department?s

| Ajouter

Référence bibliographique [17718]

Mostajer Haqiqi, Azadeh. 2015. «Why Do Parents Seek Care for their Child’s Non-Traumatic Dental Problems in the Emergency Department?». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université McGill, Faculté de médecine dentaire.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«[C]ette étude visait à explorer les raisons et les processus qui mènent les parents à choisir le SU [service d’urgence] plutôt qu’une clinique dentaire pour le problème dentaire non traumatique de leur enfant.» (p. x)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Within the frame of this study, we recruited [15] parents of children under age ten seeking care in the ED of a university-affiliated pediatric hospital in a large Canadian city for non-traumatic dental problems.» (p. x)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«L’analyse a permis d’identifier deux catégories thématiques majeures. Premièrement, le SU constituait le dernier recours des familles après qu’elles aient rencontré des barrières dans l’obtention de soins dans leur communauté. Selon les parents, ces barrières incluaient un manque d’accès aux soins (par exemple, des dentistes ont refusé de traiter l’enfant, le référant plutôt à un autre dentiste ou au SU, et l’indisponibilité des dentistes) et la piètre qualité des soins (par exemple, les parents percevaient que les dentistes manquaient de patience et de compétence). Deuxièmement, la compréhension de la santé buccodentaire des parents, qui incluait un manque de conscience de l’importance des dents primaires, a influencé la mauvaise santé buccodentaire de leurs enfants. Cette compréhension a affecté comment les parents ont initié la recherche de soins dentaires et a contribué à leur utilisation tardive des services de soins dentaires. Ces résultats apportent des données importantes nécessaires pour aider à réduire les disparités dans l’accès aux soins dentaires pour les enfants. Les parents et les dentistes qui exercent en pratique privée ont tous deux besoin d’éducation adaptée supplémentaire et de soutien afin de s’occuper des problèmes dentaires des enfants dans des délais raisonnables.» (p. xi)