Démarche novatrice d’évaluation des besoins des enfants et adolescents dysphasiques et stratégies d’intervention

Démarche novatrice d’évaluation des besoins des enfants et adolescents dysphasiques et stratégies d’intervention

Démarche novatrice d’évaluation des besoins des enfants et adolescents dysphasiques et stratégies d’intervention

Démarche novatrice d’évaluation des besoins des enfants et adolescents dysphasiques et stratégies d’interventions

| Ajouter

Référence bibliographique [17663]

Michallet, Bernard et Boudreault, Paul. 2014. «Démarche novatrice d’évaluation des besoins des enfants et adolescents dysphasiques et stratégies d’intervention ». Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie / Canadian Journal of Speech-Language Pathology and Audiology, vol. 38, no 1, p. 58-71.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Dans le cadre de cette recherche, un instrument transdisciplinaire de mesure des habiletés et des besoins des enfants et adolescents dysphasiques a été élaboré. Ce texte a pour objectif de présenter cet instrument qui est utilisable tant pour la recherche que pour la clinique.» (p. 58)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«L’offre de services aux enfants et adolescents dysphasiques et à leur famille est limitée tant dans le système scolaire que dans celui de la réadaptation. Elle est notamment et en redéfinition dans plusieurs CRDP québécois afin de favoriser l’accessibilité aux services. Dans ce contexte, l’utilisation d’ÉBOS [Évaluation des Besoins et Organisation des Services] permet l’identification des besoins et la planification des services auprès d’un individu et de sa famille dans une perspective interdisciplinaire. Elle permet aussi d’obtenir un portrait des besoins d’une population d’individus regroupés selon divers critères afin de favoriser l’organisation des services. Enfin, ÉBOS peut aussi être utilisé en recherche; une recherche est d’ailleurs en cours sur l’évolution des besoins des enfants et adolescents dysphasiques. Enfin, l’expérience avec ÉBOS montre que son utilisation favorise l’établissement d’une relation de partenariat entre la famille et les intervenants.» (p. 68)