Le point de vue de mères sur l’expérience d’intégration scolaire de leur enfant présentant un trouble du spectre de l’autisme : rôle des services et de l’environnement scolaire

Le point de vue de mères sur l’expérience d’intégration scolaire de leur enfant présentant un trouble du spectre de l’autisme : rôle des services et de l’environnement scolaire

Le point de vue de mères sur l’expérience d’intégration scolaire de leur enfant présentant un trouble du spectre de l’autisme : rôle des services et de l’environnement scolaire

Le point de vue de mères sur l’expérience d’intégration scolaire de leur enfant présentant un trouble du spectre de l’autisme : rôle des services et de l’environnement scolaires

| Ajouter

Référence bibliographique [17637]

Boucher-Gagnon, Magalie et des Rivières-Pigeon, Catherine. 2015. «Le point de vue de mères sur l’expérience d’intégration scolaire de leur enfant présentant un trouble du spectre de l’autisme : rôle des services et de l’environnement scolaire ». Revue des sciences de l’éducation, vol. 41, no 3, p. 353-384.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de cet article est de documenter le point de vue des mères sur l’expérience d’intégration en classe ordinaire de leur enfant présentant un trouble du spectre de l’autisme.» (p. 353)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de 18 «mères d’enfant ayant un trouble du spectre de l’autisme intégré en classe ordinaire […].» (p. 353)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les résultats présentés dans cet article abordent plus précisément le point de vue des mères à propos de l’accessibilité des services et de l’environnement scolaire en contexte d’intégration scolaire en classe ordinaire. Les résultats obtenus font ressortir que les mères perçoivent que leur enfant a besoin d’avoir un accès rapide aux services de soutien spécialisé (évaluation et intervention), et ce, dès le préscolaire. Elles croient également que l’environnement scolaire doit être adapté aux besoins uniques de leur enfant. Ces résultats nous portent donc à croire que le système d’éducation n’a peut-être pas su adapter ses offres de services aux besoins des enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme.» (p. 353)