Stratégies pour favoriser l’inclusion scolaire des enfants ayant un trouble envahissant du développement : recension des écrits

Stratégies pour favoriser l’inclusion scolaire des enfants ayant un trouble envahissant du développement : recension des écrits

Stratégies pour favoriser l’inclusion scolaire des enfants ayant un trouble envahissant du développement : recension des écrits

Stratégies pour favoriser l’inclusion scolaire des enfants ayant un trouble envahissant du développement : recension des écritss

| Ajouter

Référence bibliographique [17628]

Corneau, François, Dion, Jacinthe, Juneau, Josée, Bouchard, Julie et Hains, Jennifer. 2014. «Stratégies pour favoriser l’inclusion scolaire des enfants ayant un trouble envahissant du développement : recension des écrits ». Revue de Psychoéducation, vol. 43, no 1, p. 1-36.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette recension se veut un tour d’horizon des principales stratégies d’inclusion scolaire expérimentées avec des enfants ayant un trouble envahissant du développement (TED). Elle a pour principal objectif d’évaluer l’efficacité de chacune de celles-ci par l’analyse des gains académiques, sociaux et comportementaux.» (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Les auteurs remarquent que «l’inclusion s’inscrit [...] dans une perspective d’amélioration de l’enseignement. Diverses stratégies peuvent alors être utilisées afin d’améliorer à la fois les interactions sociales et la transmission du savoir, tout en encadrant les comportements des enfants. L’enfant ayant un TED, en plus de profiter des mêmes avantages, a la chance de jouer un rôle actif dans son entourage. Dans un tel contexte, l’enjeu de l’inclusion s’inscrit dans un cadre éducatif visant tous les élèves.» (p. 27) Concernant la famille, les auteurs notent que «[d]ans bien des cas, la coopération parents-école et la collaboration des différentes personnes impliquées sont la pierre angulaire d’une inclusion réussie […]. Plus que de simplement impliquer les parents, le jeune doit jouer un rôle de premier plan sur son devenir, aussi bien afin d’assurer son implication active que pour éviter de brimer inutilement sa qualité de vie [...].» (p. 26-27) À noter que les auteurs évaluent les différentes stratégies et remarquent que certaines ont aussi des impacts positifs à la maison.