Les pratiques de collaboration école-famille-communauté d’écoles efficaces : une recension des écrits

Les pratiques de collaboration école-famille-communauté d’écoles efficaces : une recension des écrits

Les pratiques de collaboration école-famille-communauté d’écoles efficaces : une recension des écrits

Les pratiques de collaboration école-famille-communauté d’écoles efficaces : une recension des écritss

| Ajouter

Référence bibliographique [17619]

Larivée, Serge J. 2014. «Les pratiques de collaboration école-famille-communauté d’écoles efficaces : une recension des écrits». Dans L’éducation familiale, quels nouveaux défis? Parent, enfant et école , sous la dir. de Thierry Malbert, p. 31-53. Paris: Éditions Karthala.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Dans ce texte, nous présentons les résultats [d’une] recension [d‘écrits sur les pratiques de collaboration d’école efficaces] en mettant en évidence 1) le cadre conceptuel sous-jacent, 2) la démarche et les résultats de la recension, 3) la synthèse des éléments clés des pratiques collaboratives ÉFC [école-famille-communauté] d’écoles efficaces.» (p. 33)

Questions/Hypothèses :
«[D]eux questions nous interpellent: - Quelles sont les pratiques de collaboration ÉFC (types, fréquence et partenaires impliqués) dans les écoles efficaces? – Quelles sont les conditions de réalisation (soutien apporté aux personnels scolaires, aux parents et aux membres de la communauté en termes de ressources humaines, financières, matérielles, etc.) et les processus de gestion (planification, réalisation et évaluation des pratiques de collaboration ÉFC) dans les écoles efficaces?» (p. 33)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon compte «48 textes en lien […] avec la collaboration ÉFC ont été retenus dont 19 pour une analyse spécifique.» (p. 37)

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Cette recension a permis de mettre en évidence des caractéristiques de la collaboration ÉFC qui apparaissent déterminantes pour favoriser la réussite scolaire des élèves. Il s’agit principalement de la communication ÉFC régulière; du soutien des parents, particulièrement ceux immigrants, de milieux défavorisés ou dont les enfants éprouvent des difficultés, dans leur rôle éducatif de suivi et d’encadrement de leur enfant à la maison. Cette communication et ce soutien aux parents doivent mettre en avant les forces vives de chacune des instances concernées, soit la famille, l’école et la communauté, pour favoriser la réussite des élèves. Cependant, la collaboration ÉFC étant multiforme, pluridimensionnelle, complexe et contextualisée […], la prise en compte seulement de ces caractéristiques ne serait pas suffisante pour qu’une école devienne efficace.» (p. 48)