Naniawig Mamawe Ninawind : debout et solidaires : femmes autochtones disparues ou assassinées au Québec

Naniawig Mamawe Ninawind : debout et solidaires : femmes autochtones disparues ou assassinées au Québec

Naniawig Mamawe Ninawind : debout et solidaires : femmes autochtones disparues ou assassinées au Québec

Naniawig Mamawe Ninawind : debout et solidaires : femmes autochtones disparues ou assassinées au Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [17590]

Bergeron, Annie, Boileau, Alana et Lévesque, Carole. 2015. Naniawig Mamawe Ninawind : debout et solidaires : femmes autochtones disparues ou assassinées au Québec. Kahnawake (Québec): Gouvernement du Québec, Ministère de la justice; Femmes Autochtones du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent document fait état des résultats d’une enquête exploratoire effectuée par Femmes Autochtones au Québec (FAQ) en ce qui a trait à la situation des femmes autochtones disparues ou assassinées au Québec.» (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Au cours d’une première phase, quinze entretiens d’orientation ont été effectués avec des femmes autochtones provenant de différents horizons, dont des directrices de maisons d’hébergement […] ainsi que des représentantes de nations autochtones au sein de FAQ. […] Dans une deuxième phase, une nouvelle série d’entretiens […] a été effectuée. Nous avons recueilli les propos de 19 personnes par voie téléphonique et nous avons rencontré directement huit autres personnes. […] Enfin, dans le cadre de la troisième phase de notre enquête, nous avons effectué un entretien de groupe avec des membres de familles de personnes autochtones disparues ou assassinées.» (p. 5-6)

Instruments :
Guides d’entretien

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Selon les auteures, les «disparitions, que les participant-e-s associent à l’éloignement d’une personne et à l’inconnu entourant sa situation, revêtent diverses formes, dont l’assassinat est la plus grave et la plus définitive. Pour mieux comprendre la nature du phénomène, notre enquête aborde les formes de violences qui ont cours en milieu autochtone, tant sur un plan structurel et institutionnel que sur un plan personnel. Nous avons tenté de documenter la manière dont ces violences traduisent la discrimination quasi systématique que subissent les personnes autochtones de la part de personnes en position d’autorité. Nos entretiens ont également permis d’insister sur l’importance de combattre le silence et l’inaction qui caractérisent souvent la relation que les gens entretiennent avec la violence familiale qui existe dans leur milieu.» (p. 59) Une section en entier «aborde l’état de la situation de la violence familiale et les perceptions qui y sont associées.» (p. 21) Les auteures remarquent notamment que la violence familiale en milieu autochtone est un phénomène banalisé et tabou.