Caractéristiques des quartiers et répartition de la criminalité sur l’île de Montréal : analyse supplémentaire sur la criminalité chez les jeunes

Caractéristiques des quartiers et répartition de la criminalité sur l’île de Montréal : analyse supplémentaire sur la criminalité chez les jeunes

Caractéristiques des quartiers et répartition de la criminalité sur l’île de Montréal : analyse supplémentaire sur la criminalité chez les jeunes

Caractéristiques des quartiers et répartition de la criminalité sur l’île de Montréal : analyse supplémentaire sur la criminalité chez les jeuness

| Ajouter

Référence bibliographique [1753]

Perreault, Samuel, Savoie, Josée et Bédard, Frédéric. 2008. Caractéristiques des quartiers et répartition de la criminalité sur l’île de Montréal : analyse supplémentaire sur la criminalité chez les jeunes. Ottawa: Gouvernement du Canada, Statistique Canada, Centre canadien de la statistique juridique, N° 85-561-M au catalogue - N° 011.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Cette étude porte sur la répartition géographique de la criminalité chez les jeunes sur l’île de Montréal. » (p. 6)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« L’analyse a été effectuée à partir des données sur la criminalité déclarées par la police dans le cadre du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l’affaire, des données du Recensement de 2001, des données sur l’utilisation du territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal et des données sur la fréquentation scolaire (2002-2003) du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec. » (p. 6)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Ce rapport dresse un portrait des grandes tendances de la criminalité chez les jeunes à Montréal. On y analyse la répartition spatiale de la criminalité chez les jeunes et les facteurs des quartiers influant sur celle-ci. Enfin, on compare les résultats obtenus en ce qui a trait à la criminalité chez les jeunes avec ce qui avait été précédemment observé par Savoie (2006) pour l’ensemble de la criminalité sur l’île de Montréal. » (p. 7) « […] Les résultats de la présente analyse révèlent […] que, lorsque l’on considère seulement la criminalité chez les jeunes, la criminalité se répartit en de nombreux points peu étendus parsemés sur l’ensemble du territoire de l’île. L’analyse multidimensionnelle a permis de constater que les caractéristiques socioéconomiques du quartier, à elles seules, n’arrivaient à prédire qu’une faible proportion de la criminalité chez les jeunes à Montréal. Néanmoins, la présence d’une école secondaire, le zonage commercial et l’éducation sont des facteurs qui ont une légère influence, tant pour les crimes violents que pour les crimes contre les biens. » (p. 6)