L’expérience quotidienne de conflit et d’enrichissement entre le travail et la famille : une étude d’échantillonnage des expériences

L’expérience quotidienne de conflit et d’enrichissement entre le travail et la famille : une étude d’échantillonnage des expériences

L’expérience quotidienne de conflit et d’enrichissement entre le travail et la famille : une étude d’échantillonnage des expériences

L’expérience quotidienne de conflit et d’enrichissement entre le travail et la famille : une étude d’échantillonnage des expériencess

| Ajouter

Référence bibliographique [17457]

Trottier, Mélanie. 2015. «L’expérience quotidienne de conflit et d’enrichissement entre le travail et la famille : une étude d’échantillonnage des expériences». Thèse de doctorat, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département d’administration.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de la présente recherche est de comprendre ce qui influence et résulte des épisodes quotidiens de conflit et d’enrichissement entre le travail et la famille, s’intéressant du coup à l’interaction entre ces construits.» (p. xxi)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’étude est basée sur la participation de 162 pharmaciennes travaillant au Québec.

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats […] montrent que les épisodes de charge de travail élevée augmentent le conflit vécu entre le travail et la famille en raison du stress créé et capté par l’affect négatif alors que pour l’enrichissement, les affects ne jouent un rôle que dans le cas où le soutien social émerge de la famille. Il apparaît également que ce soutien social, lorsqu’issu de la famille, protège les individus dans les moments où ils vivent une charge de travail élevée. Les résultats montrent aussi que les épisodes de conflit ont un effet différent selon le rôle d’où il émerge: lorsqu’issu du travail, l’épisode de conflit diminue le bien-être des individus dans la famille alors que le bien-être au travail n’est pas influencé par le conflit vécu dans la famille. À l’inverse, l’épisode d’enrichissement augmente le bien-être des individus au travail et le bien-être dans la famille n’est pas influencé par l’enrichissement vécu au travail. […] L’enrichissement qu’un individu vit durant la semaine apparait également comme étant un facteur de protection à l’égard des effets néfastes des épisodes de conflit sur le bien-être et ce, autant au travail que dans la famille.» (p. xxi)