Développement des connaissances et compétences alimentaires, culinaires et nutritionnelles chez les jeunes : le cas des Brigades Culinaires

Développement des connaissances et compétences alimentaires, culinaires et nutritionnelles chez les jeunes : le cas des Brigades Culinaires

Développement des connaissances et compétences alimentaires, culinaires et nutritionnelles chez les jeunes : le cas des Brigades Culinaires

Développement des connaissances et compétences alimentaires, culinaires et nutritionnelles chez les jeunes : le cas des Brigades Culinairess

| Ajouter

Référence bibliographique [17446]

Chapdelaine, Laurence. 2015. «Développement des connaissances et compétences alimentaires, culinaires et nutritionnelles chez les jeunes : le cas des Brigades Culinaires». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, Département de nutrition.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Afin d’initier les adolescents des écoles secondaires du Québec à la cuisine et de les aider à développer leur autonomie alimentaire, un programme parascolaire de 24 ateliers culinaires, les Brigades Culinaires, a été initié par la Tablée des Chefs. L’objectif principal est d’évaluer l’atteinte d’objectifs spécifiques d’éducation nutritionnelle, culinaire et alimentaire visés par les ateliers, et de mesurer le potentiel des ateliers pour éveiller l’intérêt des jeunes pour un choix de carrière relié à la cuisine, à la nutrition ou à l’agriculture.» (p. i)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’étude est basée sur la participation, en deux temps, d’adolescents provenant de 33 écoles à travers le Québec. Au premier temps, 325 jeunes ont participé alors qu’ils étaient 197 au temps 2.

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Puisque les enfants ont des stratégies pour influencer les achats de leurs parents ou s’impliquent à cet égard, puisqu’ils sont des prescripteurs familiaux et puisque les parents prennent en considération les préférences et désirs de leur enfant lors de l’achat des aliments, la participation à un programme culinaire tel que les Brigades Culinaires pourrait contribuer à la création d’un environnement favorable à l’adoption de saines habitudes alimentaires à la maison. Les données de la présente étude révèlent que 80% des jeunes affirment avoir parlé dans leur famille de ce qu’ils ont appris dans le cadre des Brigades Culinaires. À noter que l’implication des pères semble tout aussi importante que celles des mères, même si ce sont souvent ces dernières qui sont responsables des achats et de la préparation des repas, puisque les hommes ont une influence majeure dans les décisions alimentaires de la famille. [I]l est recommandé d’encourager les parents à permettre à leur enfant de s’exercer à cuisiner à la maison en impliquant toute la famille dans cette démarche. À ce sujet, notons que près de 85% des futurs participants des Brigades Culinaires avaient émis le désir de cuisiner davantage à la maison et qu’après la participation aux ateliers, le deux tiers des participants ont rapporté s’impliquer davantage en cuisine à la maison.» (p. 82)