La négociation identitaire chez les adolescents adoptés à l’international et appartenant à une minorité visible en lien avec les expériences de discrimination perçues

La négociation identitaire chez les adolescents adoptés à l’international et appartenant à une minorité visible en lien avec les expériences de discrimination perçues

La négociation identitaire chez les adolescents adoptés à l’international et appartenant à une minorité visible en lien avec les expériences de discrimination perçues

La négociation identitaire chez les adolescents adoptés à l’international et appartenant à une minorité visible en lien avec les expériences de discrimination perçuess

| Ajouter

Référence bibliographique [17305]

Boivin, Mylène. 2015. «La négociation identitaire chez les adolescents adoptés à l’international et appartenant à une minorité visible en lien avec les expériences de discrimination perçues». Thèse de doctorat, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Cette thèse par articles «a pour objectif de documenter les processus en jeu dans la négociation identitaire des adolescents adoptés à l’international. […] Le premier [article] est une recension critique des écrits empiriques quant aux notions d’identité chez les enfants membres de minorités visibles adoptés par des parents blancs. Cet article vise à articuler l’état des connaissances actuelles concernant le lien entre le développement de l’identité ethnique d’origine et l’ajustement psychologique des adoptés interraciaux ainsi que la contribution relative des pratiques de socialisation culturelle dans ce processus.» (p. viii) «Le but [des deux autres articles] est de documenter les processus en jeu dans la négociation identitaire des adolescents adoptés à l’international en portant une attention particulière aux enjeux culturels et de discrimination.» (p. 63)

Questions/Hypothèses :
In the first article, the author adresses three questions. «1) What is the impact of racial/cultural socialization on ethnic identity development in transracial adoptees? 2) Does a strong ethnic identity have a positive impact on the psychological well-being of transracial adoptees? 3) Do racial/cultural socialization and a strong ethnic identity help transracial adoptees better cope with discrimination?» (p. 33)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Le premier article repose sur la littérature secondaire. L’échantillon des deux autres articles est composé de treize adolescents adoptés en provenance de l’Asie.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Le cumul des conclusions tirées de ces trois articles suggère que la composante centrale au bon ajustement des adoptés internationaux renvoie au développement d’une identité forte et claire, peu importe que la principale appartenance soit dirigée vers le pays d’accueil, le pays d’origine ou un composite des deux. Les expériences de discrimination influencent le processus de négociation identitaire des adoptés et les pratiques de socialisation culturelle peuvent jouer un rôle favorable dans cette étape développementale, et ce, même si les activités ne sont pas en lien avec la culture d’origine. Il s’agit ainsi de trouver un équilibre dans la capacité de reconnaitre la différence qui distingue les adoptés internationaux, sans toutefois mettre l’accent sur celle-ci mais plutôt sur les éléments qui les unissent à leur famille et à la culture dans laquelle ils grandissent et évoluent.» (p. ix)