L’insertion socioprofessionnelle des jeunes mères monoparentales : l’approche Ma place au soleil

L’insertion socioprofessionnelle des jeunes mères monoparentales : l’approche Ma place au soleil

L’insertion socioprofessionnelle des jeunes mères monoparentales : l’approche Ma place au soleil

L’insertion socioprofessionnelle des jeunes mères monoparentales : l’approche Ma place au soleils

| Ajouter

Référence bibliographique [1706]

Rousseau, Claire. 2008. «L’insertion socioprofessionnelle des jeunes mères monoparentales : l’approche Ma place au soleil». Mémoire de maîtrise, Québec, Université Laval, Département de sociologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Ce mémoire aborde l’insertion socioprofessionnelle des jeunes mères monoparentales, à l’aide d’un exemple d’intervention, l’approche Ma place au soleil. Il s’agit d’une démarche d’intégration à l’emploi destinée aux jeunes mères économiquement défavorisées, qui privilégie la formation. La recherche visait à déceler les éléments novateurs de cette intervention et à situer cette initiative par rapport aux autres services offerts aux jeunes sous scolarisés. » (p. III)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon comprend 180 participantes au programme.

Instruments :
- Guide d’entrevue
- Sondage téléphonique

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Analyse statistique

3. Résumé


« L’organisation de Ma place au soleil présente plusieurs caractéristiques intéressantes : son approche en partenariat, avec la participation de représentants de diverses disciplines, le fait de constituer un groupe avec les participantes, et l’accompagnement soutenu offert, à la fois pour les études et pour la conciliation école-famille. L’analyse met aussi en évidence certaines difficultés, notamment pour l’organisation de la garde des enfants, et, sur certains territoires, le transport. Quant aux effets sur les participantes, l’étude indique que pour la majorité des participantes, le projet se traduit par des acquis importants, tant sur le plan scolaire que personnel ou professionnel, et les jeunes mères ont également observé des effets positifs sur leurs enfants. Ma place au soleil entraîne, pour certaines participantes, une modification en profondeur de leur rapport aux études. Pour toutes ces considérations, l’étude conclut qu’il s’agit d’une offre de services qui répond, de façon générale, aux besoins des jeunes mères sous scolarisées, et un complément aux services actuellement offerts aux jeunes. » (p. III)