Adaptation de la PCL-SV à  l’évaluation des adolescents suivis en centre jeunesse : une étude préliminaire

Adaptation de la PCL-SV à  l’évaluation des adolescents suivis en centre jeunesse : une étude préliminaire

Adaptation de la PCL-SV à  l’évaluation des adolescents suivis en centre jeunesse : une étude préliminaire

Adaptation de la PCL-SV à  l’évaluation des adolescents suivis en centre jeunesse : une étude préliminaires

| Ajouter

Référence bibliographique [1643]

Toupin, Jean, Basque, Catherine, Côté, Gilles et Deshaies, Caroline. 2008. «Adaptation de la PCL-SV à  l’évaluation des adolescents suivis en centre jeunesse : une étude préliminaire ». Revue canadienne de criminologie et de justice pénale / Canadian Journal of Criminology and Criminal Justice, vol. 50, no 1, p. 83-110.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Cette étude propose un premier examen de la fidélité et de la validité de la version française de la Psychopathy Checklist Screening Version (PCL-SV) et une comparaison des résultats à plusieurs échantillons issus des écrits scientifiques.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Dans le volet actuel de l’étude, les participants sont évalués au terme d’un suivi de trois ans, en autant qu’ils soient âgés de 19 ans ou moins (âge moyen : 17,6 ; écart-type : 1,2) (n=87). [...] Les enfants et les familles participant à l’étude ont été sélectionnés à partir de la liste hebdomadaire de toutes les nouvelles références à la prise en charge de l’un ou l’autre des Centres jeunesse identifiés entre le 1 août t 1998 et le 31 août t 1999. [...] Le dossier du jeune était attribué à un intervenant et il devait y avoir eu au moins un contact avec le jeune et la famille pour que le parent puisse participer à la recherche. Trois répondants différents (le parent ou le tuteur de l’enfant, l’enfant lui-même et l’enseignant qui connaît le mieux l’enfant) ont été sollicités pour répondre aux questionnaires prévus. » (p. 88)

Instruments :
- Questionnaire (PCL-SV)
- Guide d’entretien (PCL-SV)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Plusieurs études établissent que l’évaluation des traits de personnalité psychopathologiques permet d’améliorer la prédiction de la récidive criminelle à l’âge adulte. Toutefois, dans le cas des recherches sur les adolescents délinquants, les résultats s’appuient sur des échantillons modestes et les travaux méritent d’être poursuivis. » (p. 88) Afin de tester le PCL-SV, un échantillon de 48 jeunes âgés de 15 ans à 19 ans a été constitué. « Tous ont été sélectionnés en raison de trouble de conduites ou de comportements de délinquants au cours de l’adolescence. L’évaluation à l’aide de la PCL-SV permet une bonne cohérence interne des échelles, de même qu’une fidélité interjuges très satisfaisante. Les corrélations entre la PCL-SV et des indices associés (trouble de la personnalité antisociale, fréquence et diversité des activités délinquantes, fréquence et diversité de la consommation de substances psychoactives) vont dans le sens attendu. Dans l’ensemble, les propriétés psychométriques de l’échelle sont similaires à celles d’études utilisant des échantillons d’adultes ou d’autres versions de la PCL (PCL-R modifié ou PCL-YV). Des recommandations sont formulées sur la poursuite de la validation française de cette échelle. » (p. 88)