Entre la sage-femme et le père, des espaces coconstruits : étude exploratoire

Entre la sage-femme et le père, des espaces coconstruits : étude exploratoire

Entre la sage-femme et le père, des espaces coconstruits : étude exploratoire

Entre la sage-femme et le père, des espaces coconstruits : étude exploratoires

| Ajouter

Référence bibliographique [1578]

Baker, Marleen, Miron, Jean-Miron et de Montigny, Francine. 2009. «Entre la sage-femme et le père, des espaces coconstruits : étude exploratoire ». Enfances, Familles, Générations, no 11, p. 64-79.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions:
« L’objectif principal de cette étude est donc de décrire la pratique des sages-femmes envers les pères du point de vue des sages-femmes elles-mêmes et d’inscrire cette description dans une démarche plus large de modélisation ou de conceptualisation de leur pratique. » (p.67)

Questions/Hypothèses:
« Quelles sont les représentations des sages-femmes de leur pratique envers les pères? »

2. Méthode


Échantillon/Matériau:
23 sages-femmes

Instruments:
Guide d’entretien

Type de traitement de données:
Analyse de contenu

3. Résumé


« Nous disposons actuellement de peu de descriptions formelles de la pratique québécoise des sages-femmes et peu d’études dans ce champ de pratique se sont intéressées à porter un regard sur l’expérience des pères. Celui-ci peut être examiné sous trois angles : l’homme, le conjoint de la mère et le père de leur enfant. Quelle place l’homme, le père, a-t-il dans la pratique et dans le discours des sages-femmes québécoises? Sur la base d’entretiens en profondeur avec 23 sages-femmes pratiquant en maison de naissance, l’étude analyse les représentations qui émergent de leur discours à propos des pères et de leur pratique auprès de ces derniers. Les résultats montrent que les sages-femmes organisent leur rapport au père en termes d’espaces qui se dessinent autour de lui et avec lui. Il y a co-construction d’espace mettant en action et en réflexion la mère, le père et la sage-femme. La discussion aborde les retombées de l’étude en termes de conceptualisation des aspects psychosociaux de l’approche québécoise de la pratique des sages-femmes. » (p.64)