Concilier travail et famille : le rôle des acteurs France-Québec

Concilier travail et famille : le rôle des acteurs France-Québec

Concilier travail et famille : le rôle des acteurs France-Québec

Concilier travail et famille : le rôle des acteurs France-Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [1571]

Barrère-Maurisson, Marie-Agnès et Tremblay, Diane-Gabrielle. 2009. Concilier travail et famille : le rôle des acteurs France-Québec. Sainte-Foy, Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de ces travaux [rassemblés sous forme d’ouvrage collectif] consiste à effectuer en quelque sorte le lien entre le ’gouvernement’ et la ’gouvernance’ en matière de conciliation travail-famille [...]» (p.1), à travers une comparaison des situations respectives de la France et du Québec.

2. Résumé
«Sur la question économique et sociale éminement actuelle qu’est ’La conciliation travail-famille’, il est rare de mettre en présence tous les acteurs de ces politiques. Au cours des dernières années, [les auteurs ayant participé à cet ouvrage ont] développé un projet visant à dresser un état des lieux comparatif des données démographiques et d’emploi concernant la France et le Québec, mais aussi à faire se rencontrer les ’acteurs intermédiaires’ que sont les entreprises, les organisations, les régions, les villes et les associations.» (p.1) «La première partie [de l’ouvrage] traite de la problématique de la gouvernance et de la régulation de la conciliation travail-famille dans les deux zones, tout en abordant la thématique du gouvernement par opposition à la gouvernance, ainsi que le rôle des acteurs.» (p.2) «Dans la deuxième partie, on se penche sur les différences et ressemblances entre les deux zones.» (p.3) «La partie 3 présente des éclairages plus approfondis sur le Québec et la France, les textes visant à identifier les cohérences nationales dans chacune des contrées.» (p.5) «La partie 4 porte sur le rôle des partenaires sociaux dans la conciliation travail-famille, soit principalement les entreprises et les syndicats, qui sont traités dans divers articles de cette partie.» (p.7) «La partie 5 s’intéresse à la place des institutions et organismes communautaires dans la gestion de la conciliation emploi-famille, notamment en ce qui concerne les institutions en charge de l’enfance et de la famille, mais aussi sur d’autres organismes associatifs. Puis, une deuxième section traite des villes et des régions, ainsi que de leur rôle en matière de conciliation emploi-famille ou de politique familiale.» (p.9)

Les chapitres suivants se sont aussi vus attribuer une fiche :
«La gouvernance de la conciliation travail-famille : une nouvelle approche à partir des acteurs» par Marie-Agnès Barrère-Maurisson et Diane-Gabrielle Tremblay;
«La gouvernance de la conciliation travail-famille au Québec : le rôle des acteurs» par Diane-Gabrielle Tremblay;
«Le contexte de la conciliation travail-famille : situation comparée France/Québec» par Marie-Agnès Barrère-Maurisson et Olivier Marchand;
«La conciliation famille-travail et le concept de qualité de l’emploi vus du Québec» par Luc Cloutier;
«L’expérience parentale : pression du temps et ajustements professionnels» par Marie-France Martin, Anne-Marie Fadel, Pierre-Olivier Ménard et Sandra Gagnon;
«Commodus : une offre de services de soutien à la conciliation travail-famille à l’intention des salariés» par Lucie Chagnon et Manuel Herreras;
«L’intervention de l’acteur municipal au Québec : l’étude de cinq politiques familiales municipales» par Sébastien Darchen et Diane-Gabrielle Tremblay.